Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
La vitamine K

La vitamine A - La vitamine C - La vitamine D - La vitamine E - La vitamine K - La vitamine B1 - La vitamine B2 - La vitamine B3 - La vitamine B5 - La vitamine B6 - La vitamine B8 - La vitamine B9 - La vitamine B12 - Les vitamines du complexe B - La circulation sanguine - L'ostéoporose


Dossier vitamine K : Ce dossier traite les différents aspects de la vitamine K

La vitamine K


D'abord reconnue par un scientifique danois en 1929 qui a signalé l'importance d'une substance dans la coagulation du sang, il a constaté que les poussins nourris avec des aliments sans cette substance avaient des hémorragies, leur sang a été lent à former les caillots nécessaires pour contrôler le saignement, la substance manquante était la vitamine K, elle joue un rôle très important dans le corps, elle aide à la coagulation du sang, elle peut jouer un rôle dans la prévention de l'ostéoporose, elle aide à la rétention du calcium et renforce la solidité des os avec l'ostéocalcine qui se lie au calcium.

Les gens qui ont du mal à absorber les graisses et par conséquent la vitamine K ainsi que ceux qui suivent une thérapie antibiotique à long terme peuvent avoir besoin de prendre des suppléments de vitamine K, la vitamine K est prescrite avant la chirurgie pour éviter des saignements excessifs dans les cas ou le temps de coagulation du sang est lent, les femmes qui ont des règles abondantes peuvent compléter leur alimentation avec de la vitamine K, même si les taux de cette vitamine dans le sang sont dans la fourchette normale les suppléments peuvent réduire le saignement excessif chez certaines femmes, des études ont également montré un avantage pour les femmes enceintes, des doses supplémentaires d'environ 50 mg réduisent souvent les nausées associées au premier trimestre de la grossesse, la maca améliore la fertilité masculine et féminine.

La carence en vitamine K


Malgré un régime alimentaire sain parfois une carence en vitamine K peut se produire, les troubles du foie et de la vésicule biliaire ou toute autre maladie des voies intestinales qui interfère avec l'absorption des graisses peuvent provoquer une carence en vitamine K, l'utilisation à long terme d'antibiotiques tue les bactéries intestinales qui fabriquent la vitamine, cela peut conduire à une carence en particulier si elle est couplée avec un régime pauvre en vitamine K, l'utilisation de l'huile minérale ou des médicaments tels que la cholestyramine pour abaisser le taux du cholestérol dans le sang peuvent interférer avec l'absorption de la vitamine K, une utilisation prolongée peut conduire à une carence.

Les nouveau-nés en particulier les prématurés sont nés avec peu de vitamine K et sans bactéries intestinales nécessaires à la création de la vitamine K, de plus la principale source de nutrition du bébé, le lait, n'est pas une bonne source de vitamine K, cette carence pourrait conduire à des problèmes de saignement, pour cette raison les bébés reçoivent un supplément de vitamine K dans les premiers jours après la naissance.

Les aliments contenant de la vitamine K


La vitamine K est un élément très important, l'organisme a la capacité de produire un peu de vitamine K par les bactéries présentes dans les intestins, environ un tiers de la vitamine K provient des bactéries vivant dans le tractus intestinal, les légumes verts comme le brocoli sont d'excellentes sources de vitamine K, les meilleurs sources alimentaires de la vitamine K sont présentes dans certains légumes verts à feuilles tels que le chou, le navet, la laitue et les épinards, le thé vert est une autre bonne source de vitamine K, la viande, les foies de volailles et le foie de boeuf sont une autre bonne source, le lait et les oeufs contiennent aussi de petites quantités de la vitamine.

Les besoins journaliers en vitamine K


La première recommandation de l'apport journalier en vitamine K a été établi en 1989, l'apport journalier recommandé varie selon l'âge, pour les hommes entre 11 ans à plus de 50 ans il varie de 75 à 120 mg, et pour les femmes l'apport journalier recommandé est de 75 à 90 mg, un régime alimentaire bien équilibré typique fournit de 300 à 500 mg de vitamine K, largement suffisant pour répondre aux besoins journaliers.

Les suppléments de vitamine K


Parfois plus de vitamine K est nécessaire dans certains cas, le corps a besoin de vitamine K pour la coagulation du sang, les suppléments sont prescrits aux patients atteints de maladies cardiaques et d'autres maladies qui peuvent affecter la coagulation, la plupart des bébés reçoivent aussi une injection de vitamine K à la naissance pour éviter les maladies hémorragiques, les bébés dépendent de cette injection de longue durée jusqu'à ce que les bactéries productrices de la vitamine K soient établis dans leur tractus intestinal.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
mardi 16 avril 2024
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.