Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Le romarin

Le romarin - La digestion - La circulation sanguine - Les calculs rénaux - L'insomnie - La médecine anti-âge - L'épiderme - L'asthme - La dyslexie - Le cerveau


Dossier romarin : Ce dossier traite les différents aspects du romarin

Le romarin


Le romarin (Rosmarinus officinalis), de la famille des labiées, est une plante herbacée cultivée dans de nombreuses régions du monde, un arbuste avec une longue aiguille à feuilles aromatiques persistantes, le romarin est très populaire dans la région méditerranéenne comme une plante culinaire, il est devenu de plus en plus important et populaire au fil des ans pour ses divers avantages tels que sa capacité à stimuler la croissance des cheveux, stimuler l'activité mentale, soulager les problèmes respiratoires et réduire la douleur, il a des propriétés antivirales, antibactériennes, anti-inflammatoires et antioxydantes.

Le romarin est la plante utilisée pour aromatiser des aliments, des boissons, ainsi que dans les cosmétiques, beaucoup de plats sont cuits avec de l'huile et des feuilles du romarin fraîchement cueillies, l'huile est principalement extraite des feuilles, le romarin appartient à la famille de la menthe qui comprend le basilic, la lavande, la myrte et la sauge, la merveilleuse odeur du romarin est souvent associée à la bonne nourriture, mais la plante peut tout aussi bien être associée à une bonne santé, le romarin contient des substances utiles pour la stimulation du système immunitaire.

Les utilisations médicinales


Le romarin est l'une des plantes la plus populaire pour sa large gamme de prestations de santé, il a un potentiel thérapeutique dans le traitement et la prévention de l'asthme bronchique, les troubles spasmodiques du tube digestif, l'athérosclérose, il améliore la circulation sanguine et la digestion, le romarin contient également des composés anti-inflammatoires qui peuvent réduire la sévérité des crises d'asthme, augmenter le flux sanguin vers le cerveau, et améliorer la concentration, son composé le plus important est l'acide rosmarinique.

Les problèmes digestifs


Le romarin est fréquemment utilisé pour traiter les problèmes digestifs tels que la constipation, la dyspepsie, et l'indigestion, l'acide rosmarinique détend les muscles de l'intestin, stimule la production de bile, et protège le foie, dans la médecine traditionnelle, il est utilisé comme antispasmodique dans la colique, des chercheurs de l'université de sciences médicales suggèrent que l'acide rosmarinique a également le potentiel thérapeutique dans le traitement et la prévention de l'ulcère gastro-duodénal et de la toxicité du foie.

Le stress


Les radicaux libres sont directement associés à l'inflammation, le vieillissement et la carcinogenèse, le corps possède divers systèmes anti-oxydants de la salive, le romarin posséde des qualités pour réduire l'inflammation, dans une étude sur les avantages du romarin, des chercheurs japonais ont découvert que l'odeur des huiles essentielles du romarin a augmenté la production de salive et réduit les niveaux des hormones de stress (cortisol) de façon significative, ils ont conclu que le romarin peut protéger le corps contre les radicaux libres et le stress.

La mémoire et la concentration


Des études ont montré que l'acide carnosique a des propriétés neuroprotectrices qui protègent contre la maladie d'Alzheimer, cela inclut également la perte de mémoire ordinaire qui se produit avec le vieillissement, une autre étude publiée dans le journal international de neuroscience a suggéré que le romarin produit une amélioration significative de la performance globale de la mémoire, mais également il produit une perte de la valeur de la vitesse de la mémoire, le romarin peut également améliorer l'humeur et la vigilance, une étude publiée dans le journal medicinal food portant sur les performances cognitives chez les personnes âgées a constaté qu'une dose 750 milligrammes de feuilles séchées du romarin a un effet bénéfique significatif sur la mémoire.

Les troubles inflammatoires


Le romarin contient des composés anti-inflammatoires connues comme l'acide carnosique, une étude a montré qu'ils inhibent la production de l'oxyde nitrique excessive, qui fait partie du processus inflammatoire, des études ont confirmé que les feuilles du romarin présentent des effets anti-inflammatoires et anti-tumorales, l'acide rosmarinique augmente la production de Prostaglandine E2, une substance qui contribue à la contraction et la relaxation des muscles lisses, la dilatation et la constriction des vaisseaux sanguins, le contrôle de la pression artérielle, et la modulation de l'inflammation, elle réduit la production de leucotriène B4 impliquée dans l'inflammation.

Les infections


Le romarin renforce le système immunitaire en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, et antimicrobiennes, il améliore le bien-être général en raison de ses nombreuses capacités de guérison, un certain nombre d'études ont montré que l'huile du romarin possède des propriétés antimicrobiennes qui peuvent inhiber l'action des pathogènes d'origine alimentaire telles que le staphylococcus aureus, le bacillus subtilis, la listeria monocytogenes, le bacillus cereus, l'escherichia coli et la pseudomonas aeruginosa, la levure candida albicans, et les champignons aspergillus niger.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
mardi 22 mai 2018
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.