Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Les avantages du tamarin

Le tamarin - Les avantages du tamarin


Dossier avantages du tamarin : Ce dossier traite les différents aspects des avantages du tamarin

Les avantages du tamarin


Le tamarin est une bonne source de vitamines et minéraux, en particulier la vitamine C, les flavonoïdes, les carotènes, et les vitamines du complexe B, il est très utile pour lutter contre les effets néfastes des radicaux libres et prévenir le risque de cancer, le tamarin dans l'alimentation régulière peut aider à surmonter la carence en vitamine C, ainsi améliorer et renforcer le système immunitaire, la pulpe du tamarin est une excellente source de potassium qui est essentiel pour le contrôle du sodium dans le corps, régulant ainsi la fréquence cardiaque et la pression artérielle.

Le tamarin est une bonne source d'antioxydants qui peuvent maintenir le système cardiovasculaire et respiratoire en bonne santé, il est également riche en carotène et aide à abaisser le taux de mauvais cholestérol, le tamarin agit comme un tonique, carminatif, antiseptique, agent de nettoyage et fébrifuge, en conséquence, l'extrait soulage la constipation régulant ainsi le dysfonctionnement de la digestion, le tamarin est un réfrigérant et un fébrifuge qui lutte contre les fièvres et protège contre les rhumes.

La santé digestive


Le tamarin a longtemps été considéré comme un laxatif naturel probablement pour sa teneur en fibres alimentaires qui peuvent augmenter l'efficacité du système digestif et faciliter le déplacement des aliments à travers les muscles lisses du tractus intestinal, le tamarin stimule également l'activité de la bile et la sécrétion des sucs gastriques qui aident à accélérer la digestion, ce qui en fait un bon laxatif doux en particulier pour les personne qui souffrent de constipation chronique, des études ont montré également que le tamarin pour être efficace contre la diarrhée.

La perte de poids


Le tamarin offre également des avantages potentiels pour la perte de poids, il est couramment utilisé pour son acide hydroxycitrique (HCA), ce composé a été démontré qu'il inhibe une enzyme qui permet de stocker les graisses dans le corps, le tamarin peut aussi supprimer l'appétit en augmentant la production de la sérotonine et il peut brûler les graisses stockées, la recherche est toujours en cours dans ces domaines respectifs, cette plante montre des signes prometteurs comme supplément de perte de poids.

Les vitamines


Le tamarin contient une variété de vitamines, notamment les vitamines A, C, E et K, le tamarin est une riche source d'un certain nombre de vitamines B, cela représente 34% de l'apport journalier recommandé (AJR) pour la thiamine, 11% AJR pour la riboflavine et 12% AJR pour la niacine, selon l'administration de la santé, les vitamines du groupe B sont essentiels pour le métabolisme du glucose, des lipides et des protéines, le tamarin peut aider à atteindre les objectifs de remise en forme, les vitamines B aident à réguler la production d'hormones du stress, ce qui peut réduire le stress tout au long de la journée.

Les minéraux


Le tamarin est une source de minéraux, 1 tasse de tamarin offre 9% de l'apport journalier recommandé (AJR) pour le calcium, 14% AJR pour le phosphore, 22% AJR pour le potassium et 28% AJR pour le magnésium, ses fruits sont riches en fer, fournissant environ 19% AJR, selon l'administration de la santé, les avantages nutritionnels soutiennent la circulation sanguine, la santé des os, la fonction et le développement musculaire, aident dans le traitement de l'hypertension artérielle, l'arthrite et les troubles de la thyroïde.

L'histoire


Originaire de l'Afrique tropicale, en particulier du Soudan, le tamarin pousse abondamment dans tout le sous-continent indien, l'Asie du Sud et des Antilles, mais ce sont les anciens Égyptiens et les Grecs qui l'ont cultivé en premier, bien qu'il ne sait pas quand le tamarin a été introduit en Asie, le mérite revient aux Arabes qui l'ont négocié à l'Inde et l'ont nommé Tamar el Hindi, qui signifie le fruit de l'Inde, pour cette raison, l'Inde a été populairement associée à l'origine du tamarin en raison de son nom indien.

Au 16ème siècle, les Portugais introduisent le tamarin aux Indes orientales, tandis que les explorateurs espagnols l'ont introduit aux Philippines, les colons ont répartis le tamarin vers les Amériques au cours du 17ème siècle, où l'on peut voir de grandes plantations en Amérique centrale et du Sud aujourd'hui, alors que l'Inde est le plus grand cultivateur commercial de tamarin, il est également produit au Mexique, le Soudan, la Thaïlande, Taïwan, la Chine, le Cameroun, le Nigeria et la Tanzanie.

La description


Le tamarin est un arbre touffu à feuilles moyennes persistantes et des fruits qui se développent dans les gousses caractérisées par de longues coquilles brunes, la pulpe est charnue, juteuse et collante, le tamarin a une saveur à la fois douce et amère, le tamarinier est un grand arbre tropical qui atteint une hauteur de prés de 30 mètres et son tronc peut atteindre une circonférence de 7 mètres, les fèves atteignent 18 centimètres de long, l'arbre mature peut produire un rendement de plus de 225 kilogrammes de fruits dans une année, leur saveur aigre est utilisée dans des plats comme le riz, le poisson et la viande, les bahamiens rôtissent le fruit sur des charbons ardents et le trempent dans la cendre de bois avant de le consommer.

La culture


Le tamarin est un membre de la famille des fabacées, et son nom scientifique complet est le tamarinus indica, le tamarinier est indigène dans les régions tropicales de l'Afrique, en particulier le Soudan, mais sa culture s'est étendue à presque toutes les régions tropicales du monde pour sa bonne source de nutrition et ses saveurs uniques, il est cultivé depuis des milliers d'années, il a fait son chemin vers l'Asie il y a environ 5000 ans, et vers les Amériques via explorateurs espagnols, l'Amérique du Sud et le Mexique restent les deux plus grands consommateurs et producteurs de tamarin dans le monde.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
jeudi 25 juillet 2024
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.