Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Le diagnostic de l'infertilité masculine

L'infertilité masculine - Les causes d'infertilité masculine - Le spermogramme - Le diagnostic de l'infertilité masculine - Le traitement de l'infertilité masculine - La fécondation in vitro (FIV) - L'infertilité féminine


Dossier diagnostic de l'infertilité masculine : Ce dossier traite les différents aspects du diagnostic de l'infertilité masculine

Le diagnostic de l'infertilité masculine


Les analyses sont prescrits pour trouver les causes de l'infertilité, mais aussi pour détecter d'autres problèmes potentiellement graves comme les mutations génétiques ou le diabète, le processus commence par un examen physique, suivie par une prise de sang et l'analyse des spermatozoïdes, sur un échantillon de spermatozoïdes le laboratoire sera en mesure d'évaluer le volume, la quantité, la concentration, le mouvement et la structure des spermatozoïdes.

Un spermogramme déficient doit être renouvelé pour confirmer le diagnostic, même si l'analyse des spermatozoïdes indique une quantité faible, ou même pas de spermatozoïdes, cela ne signifie pas nécessairement une stérilité absolue, les faibles taux de l'une des catégories peuvent juste indiquer un problème avec la production et le développement des spermatozoïdes qui nécessite simplement une évaluation plus poussée.

L'examen physique


Le médecin effectuera un examen physique du système reproducteur, il est essentiel pour détecter les troubles comme les varicocèles, la cryptorchidie, l'absence du canal déférent, les kystes, ou d'autres anomalies physiques, un échantillon d'urine permet de détecter s'il y a des spermatozoïdes après l'éjaculation pour exclure ou indiquer une éjaculation rétrograde, il peut également être utilisé pour analyser des infections.

Les varicocèles peuvent être palper lors de l'examen du scrotum de sorte que le patient doit être examiné en position debout, car les varicocèles disparaissent ou sont fortement réduites lorsque le patient est allongé, le médecin vérifiera également les anomalies de la prostate, les verrues, la sortie de l'appareil urinaire, et hypospadias (emplacement incorrect de l'ouverture de l'urètre).

La vérification de la taille des testicules est utile, des testicules de plus petite taille et plus doux ainsi que des tests qui montrent une faible numération des spermatozoïdes sont fortement associées à des problèmes dans la formation des spermatozoïdes, des testicules normaux accompagnés d'une faible numération des spermatozoïdes suggèrent une obstruction possible, le médecin peut également prendre la température du scrotum avec un test appelé la thermographie scrotale.

Les tests sanguins


Des tests sanguins sont utilisés pour la mesure de plusieurs facteurs qui pourraient affecter la fertilité comme les taux d'hormones, les tests sanguins peuvent aussi déterminer la présence de toutes infections qui pourraient affecter la fertilité comme l'hépatite et la chlamydia.

Les niveaux hormonaux


Un examen hormonal permet de découvrir la capacité de production de spermatozoïdes et d'exclure des maladies graves, l'hormone folliculo-stimulante (FSH) est l'hormone responsable de la stimulation de l'hypophyse pour produire des spermatozoïdes, des niveaux élevés peuvent indiquer que l'hypophyse tente de stimuler les testicules pour produire des spermatozoïdes.

Les hommes produisent la testostérone ainsi que les hormones hypophysaires (FSH et LH), les tests pour ces niveaux d'hormones sont indiqués si l'analyse des spermatozoïdes est anormale, surtout si la concentration des spermatozoïdes est inférieur à 10 millions par millilitre ou il y a d'autres indications de troubles hormonaux, des tests sanguins pour la testostérone et de l'hormone folliculo-stimulante (FSH) sont généralement prises en premier, di les niveaux de testostérone sont bas, alors l'hormone lutéinisante (LH) est mesurée.

Les faibles niveaux de FSH, LH et la testostérone peuvent indiquer un diagnostic de l'hypogonadisme hypogonadotrophique, des niveaux très élevés de FSH avec des niveaux normaux des autres hormones indiquent des anomalies dans la production de spermatozoïdes, habituellement cela se produit uniquement si les testicules sont sévèrement défectueux, d'autres hormones comme la prolactine, l'oestrogène ou des hormones de stress peuvent être mesurées s'il y a des symptômes de problèmes tels que la baisse de libido ou la présence de seins.

L'échographie


L'échographie scrotale peut être utilisée pour déterminer avec précision la taille des testicules ou pour détecter les kystes, les tumeurs, un flux sanguin anormal, ou des varicocèles trop petits pour l'examen physique, bien que ces petites veines peuvent avoir peu ou pas d'effet sur la fertilité, l'échographie peut aussi aider à détecter d'autres anomalies, une échographie transrectale permet d'observer la prostate ainsi que les tissus qui l'entourent, cette technique place une sonde dans le rectum à proximité des canaux éjaculateurs pour déterminer si ces structures sont soit peu développés ou obstrués par des kystes, des calcifications ou d'autres blocages.

Le test post-coïtal ou test de Hühner


Le Hühner est conçu pour évaluer l'effet de la glaire cervicale sur les spermatozoïdesdans les 24 heures après un rapport sexuel au moment de l'ovulation, un petit échantillon de la glaire cervicale est examiné sous microscope, si le médecin constate qu'il n'y a pas de spermatozoïdes vivants ou pas de spermatozoïdes du tout, la glaire cervicale sera ensuite cultivées pour d'autres tests.

Le test de pénétration des ovules


Ce test vérifie si les spermatozoïdes peuvent pénétrer les ovules qui ont eu leur revêtement enlevé, si moins de 5 à 20% des ovules sont percés, la stérilité est diagnostiquée, il peut être utile pour déterminer les meilleures options de traitement pour la reproduction assistée.

La biopsie testiculaire


Une biopsie testiculaire entre en jeu lorsque une analyse des spermatozoïdes montre un très faible nombre ou pas de spermatozoïdes, ce test est effectué sous anesthésie générale ou locale, il peut également être effectué dans une clinique à l'aide d'une aiguille, dans les deux cas, un petit échantillon de tissu est prélevé de chaque testicule pour l'évaluation microscopique, la biopsie sert à déterminer la cause de l'infertilité, et si nécessaire, récupérer des spermatozoïdes pour une utilisation dans la reproduction assistée.

Les tests génétiques


Les tests génétiques peuvent être justifiés dans les cas de déficience grave de spermatozoïdes et sans signes d'obstruction, ils peuvent aider à identifier la fragmentation de l'ADN des spermatozoïdes, des anomalies chromosomiques, ou la possibilité de maladies génétiques transmissibles, les tests génétiques peuvent aussi aider dans la fécondation in vitro avec micro-injection de spermatozoïdes (ICSI).




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
mercredi 17 octobre 2018
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.