Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Les avantages de la belladone

La belladone - Les avantages de la belladone


Dossier avantages de la belladone : Ce dossier traite les différents aspects des avantages de la belladone

Les avantages de la belladone


Une des plantes la plus célèbre et la plus toxique dans le monde est la belladone, cette plante herbacée vivace a une histoire longue, tant dans ses utilisations traditionnelles, historique et populaire, quand elle est préparée et manipulée correctement, la belladone est bénéfique pour la santé humaine, la belladone est utilisée dans le traitement du rhume des foins, des rhumes, des spasmes de l'estomac et des problèmes nerveux, elle est utilisée dans la douleur de l'arthrite et la douleur de la colique.

Les études


Des recherches préliminaires à partir des expériences de laboratoire indiquent que la belladone peut offrir certains avantages pour la santé, dans une étude de 2004 de la revue homéopathie, les scientifiques ont découvert que la belladone peut aider à réduire l'inflammation associée à une péritonite, un trouble marqué par une irritation du tissu tapissant la paroi interne de l'abdomen, une étude publiée en 2009 dans la revue Wound Repair and Regeneration, a constaté que la belladone promu la cicatrisation des plaies.

Les déséquilibres hormonaux féminins


Les niveaux d'hormones féminines peuvent fluctuer considérablement lors des menstruations et de la ménopause, provoquant un certain nombre de changements psychologiques, la belladone est recommandée pour traiter les symptômes de ces troubles féminins, en particulier les bouffées de chaleur, les crampes, les sautes d'humeur et les envies, la belladone peut soulager rapidement les maux de tête et les migraines en application topique sur les temples, en particulier lorsqu'elle est utilisée sous forme concentrée comme une solution topique, les composés doivent être tenus à l'écart des yeux et de la bouche.

Les constituants


La belladone possède des alcaloïdes comme hyoscyamine, l'atropine, hyoscine apoatropine et peine, ces alcaloïdes sont responsables des propriétés médicinales, parmi les constituants non médicinaux sont bases volatiles, la pyridine, la pyrrolidine et la diamine, elle contient également un dérivé de coumarine fluorescent, la scopolétine et la bêta-méthyle esculétine.

La mises en garde


La belladone est extrêmement toxique, et en aucun cas les baies et les feuilles ne doivent être utilisées sans une préparation et une manipulation correcte, cette plante peut provoquer des hallucinations, la confusion et la mort, bien que les avantages sont clairs, ceux qui ne sont possibles que grâce à une consultation approfondie avec un professionnel qui traite dans ce domaine délicat à base de plantes, le risque d'empoisonnement chez les enfants est important en raison de la confusion possible avec les autres baies.

La plante entière, ses feuilles, ses racines et ses baies noires, renferment les alcaloïdes de tropance, des composants hautement toxiques, ils se trouvent dans d'autres plantes de la famille des solanacées comme la Thornapple et la stramoine (Datura stramonium), les trompettes d'ange (Brugmansia), la jusquiame (Hyoscyamus Niger), et la mandragore européenne, une caractéristique importante de ces alcaloïdes de tropane est leur capacité à produire des hallucinations.

La description


La belladone est une plante d'environ 1,5 mètre de hauteur, glabre ou presque, douce, les poils follets peuvent apparaître sur les jeunes tiges et les feuilles assez jeunes, la plante a une odeur légère et caractéristique, le goût est amer et acre, elle est largement diffusée en Europe centrale et méridionale, Asie du Sud-ouest, Angleterre, France et en Amérique du Nord, la racine blanchâtre d'environ 15 centimètres de long est charnue, effilée et porte de nombreuses radicelles, avec ramification, la tige droite est d'environ 1 mètre de haut, ramifiée, glabre, poilue, annuelle et herbacée, indivise à la base, plus rarement de 2 ou 4 branches.

Les feuilles de 7 à 25 centimètres de long sont ternes, de couleur vert foncé et de taille inégale, disposées en alternance et sont considérées par paires, dont une feuille est plus grande que l'autre, les feuilles inférieures sont solitaires, et les feuilles supérieurs par paires en alternance à partir des côtés opposés de la tige, une feuille de chaque paire est beaucoup plus grande que l'autre, de forme ovale, aiguë au sommet, et atténué à un court pétiole, les nervures des feuilles sont saillantes sur la surface, en particulier la nervure centrale qui est enfoncée sur la surface supérieure de la feuille.

Les fleurs de grande taille, en forme de cloche pendante sillonnée, apparaissent en Juin et Juillet et continuent en floraison jusqu'au début Septembre, elles poussent isolément à l'aisselle des feuilles, de couleur violacée sombre et lugubre, teintée de vert, la corolle a 5 grands lobes, légèrement réfléchi, le calice de 5 fissures se propage autour de la base des baies lisses de la taille d'une petite cerise, les baies contiennent plusieurs graines et mûrit en Septembre quand elle acquiert une couleur noir brillante, elles renferment un jus sombre encre, et sont intensément douces.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
jeudi 25 juillet 2024
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.