Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Le traitement de la périostite

La périostite - Le traitement de la périostite


Dossier traitement de la périostite : Ce dossier traite les différents aspects du traitement de la périostite

Le traitement de la périostite


La procédure de traitement varie en fonction de la gravité et des symptômes de la blessure, le traitement comprend les médicaments tels que les anti-inflammatoires et la thérapie physique telle que repos, la glace, le bandage de compression, l'élévation des jambes, l'immobilisation, le massage des tissus profonds, les orthèses de pied sur mesure, le régime alimentaire et les suppléments.

Le repos


Le repos de la région touchée est l'une des mesures de traitement les plus importantes utilisées pour le traitement de cette maladie, le patient doit réduire ses niveaux d'activité pour diminuer le stress sur le tibia et le péroné, le repos est utile pour prévenir toute nouvelle détérioration de la couche de tissu entourant les os, Il est conseillé de maintenir la jambe élevée au-dessus du niveau du coeur car elle contribue à réduire le flux sanguin vers les jambes qui diminue efficacement l'inflammation, cette option de traitement est utile pour réduire la douleur.

La glace


L'application d'un sac de glace sur la zone touchée contribue à détendre les muscles et réduire l'inflammation après une séance d'entraînement, le pack de glace doit être appliqué de dix à quinze minutes sur la zone blessée, car cela contribue à diminuer la douleur ainsi que d'accélérer le processus de récupération, le bandage de compression doit être utilisé pour immobiliser les parties inférieures des jambes avant une séance d'entraînement, il peut être très bénéfique pour la réduction de la douleur et accélérer le processus de guérison, le procédé de pose peut également être utilisé à cet effet.

Le massage des tissus profonds


C'est une technique très utile pour le traitement de la périostite tibiale, un massage profond des tissus se fait par des massothérapeutes qualifiés et contribue à éliminer les noeuds dans les muscles, il est également utile pour la détente des muscles, le massage des tissus aide à prévenir toute réapparition de la lésion, garder la jambe immobilisée est très utile dans les cas où la blessure ne répond pas bien à la thérapie physique et les orthèses, une botte de marche amovible peut être utilisée pour immobiliser la jambe, les plâtres en fibre de verre non-amovibles sont également utiles, l'immobilisation dure généralement pendant une période comprise entre deux et six semaines.

Les orthèses de pied sur mesure


Il est très important de stabiliser l'alignement anormal du pied et la partie inférieure de la jambe, sinon, cela continuera à aggraver les cas de périostite récurrente, cette procédure permet de traiter les causes sous-jacentes de périostite tibiale à la fois antérieure et postérieure, le choix d'une paire de chaussure est un autre aspect important du processus de traitement parce que les différentes chaussures de course offrent des degrés de contrôle de mouvement et de soutien.

Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens


Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens par voie orale comme l'ibuprofène sont utilisés pour soigner l'inflammation et la douleur à la phase aiguë de la maladie, cependant, les anti-inflammatoires utilisés pour traiter la périostite peuvent causer divers problèmes de santé tels que l'irritation et l'ulcère de l'estomac, et divers problèmes rénaux, par conséquent, il est conseillé de ne pas utiliser ces médicaments sauf si la blessure est à une phase aiguë.

L'alimentation et les suppléments


Une alimentation contenant beaucoup de fruits et légumes riches en antioxydants est bénéfique pour les personnes ayant une périostite tibiale, les nutriments comme la vitamine E, les acides gras les oméga-3 et le sélénium aide à défendre l'organisme contre l'inflammation, les aliments bénéfiques pour les patients comprennent les pains de grains entiers, le riz, les céréales, les noix et le saumon, les acides gras oméga-3 et les suppléments de vitamine E peuvent également être bénéfique, on peut également envisager de prendre des multivitamines pour apporter à l'organisme les nutriments essentiels, la chondroïtine et de la glucosamine peuvent être utile pour réduire l'inflammation et la douleur.

La prévention de la périostite


Une personne sensible à la périostite peut prendre des mesures pour prévenir son apparition avec l'utilisation de chaussures bien ajustées, qui ont beaucoup de capacité pour absorber les chocs dans la zone du talon et l'avant-pied, pour protéger le tibia ainsi que toutes les parties du pied, l'augmentation progressivement la vitesse, l'étirement des tendons d'achille et les muscles du mollet, pour minimiser le traumatisme de la jambe courir sur l'herbe ou une piste caoutchoutée.

L'évitage de récidive de la périostite


Il est possible de guérir cette maladie complètement avec un diagnostic précoce et un traitement approprié, l'évolution de la maladie est positive dans la plupart des cas et la guérison prend un certain temps, entre 2 et 4 semaines, cependant, il n'est pas recommandé pour les patients de retourner à leur niveau d'activité normale immédiatement après la fin du traitement, une fois que le patient est guérie il doit augmenter progressivement le niveau d'activité pour éviter toute récidive.

La périostite chez les nouveaux nés


Les signes radiologiques chez les nourrissons âgés de un à six mois montrent souvent une périostite physiologique, la syphilis congénitale est une cause possible de la maladie chez les nouveaux nés, la maladie est traitée à l'aide d'options thérapeutiques appropriées.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
vendredi 19 avril 2024
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.