Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
L'infertilité masculine

L'infertilité masculine - Les causes d'infertilité masculine - Le spermogramme - Le diagnostic de l'infertilité masculine - Le traitement de l'infertilité masculine - La prostate - La fécondation in vitro (FIV) - L'infertilité féminine


Dossier infertilité masculine : Ce dossier traite les différents aspects de l'infertilité masculine

L'infertilité masculine


L'infertilité est l'incapacité d'un couple de concevoir après un an de relations sexuelles régulières, environ un tiers des problèmes d'infertilité sont dus à l'infertilité féminine, et un autre tiers sont dus à l'infertilité masculine, dans les autres cas la cause n'est pas claire, plus de 90% des cas d'infertilité masculine sont dus à des spermatozoïdes en faibla quantité, de mauvaise qualité, ou les deux, les autres cas d'infertilité masculine peuvent être causés par un certain nombre de facteurs comme les problèmes anatomiques, les déséquilibres hormonaux, et les anomalies génétiques.

Les anomalies de spermatozoïdes


Les anomalies de spermatozoïdes peuvent être causées par une variété de facteurs comme les malformations congénitales, les maladies, l'exposition chimique, et les habitudes de vie, dans de nombreux cas, les causes d'anomalies des spermatozoïdes sont inconnues, les anomalies de spermatozoïdes sont classés selon qu'ils affectent la numération, la mobilité ou la forme des spermatozoïdes, ils comprennent la faible numération des spermatozoïdes (oligospermie), la mauvaise motilité des spermatozoïdes (asthénospermie) et la morphologie anormale des spermatozoïdes (tératospermie).

La faible numération des spermatozoïdes (oligospermie)


Un taux de spermatozoïdes de moins de 20 millions/mL est considéré comme faible, l'azoospermie se réfère à l'absence complète de spermatozoïdes dans l'éjaculat, l'obstruction partielle dans les passages des spermatozoïdes peut réduire la quantité, le compte de spermatozoïdes varie considérablement au fil du temps, et le taux peu commun est temporaire, un test simple qui rend un faible taux de spermatozoïdes ne peut pas être un résultat représentatif.

La mauvaise motilité des spermatozoïdes (asthénospermie)


La motilité des spermatozoïdes est la capacité des spermatozoïdes à se déplacer, si le mouvement est lent ou pas en ligne droite, les spermatozoïdes ont des difficultés à pénétrer la glaire cervicale ou l'ovule, si 60% ou plus de spermatozoïdes ont une motilité normale, les spermatozoïdes sont au moins en moyenne qualité, si moins de 40% des spermatozoïdes sont capables de se déplacer en ligne droite, le trouble est considéré comme anormale, les spermatozoïdes qui se déplacent lentement peuvent avoir des défauts génétiques ou autres qui les rendent incapables de féconder l'ovule, la mauvais motilité des spermatozoïdes peut être associée à la fragmentation de l'ADN et peut augmenter le risque de transmission de maladies génétiques.

La morphologie anormale des spermatozoïdes (tératospermie)


La morphologie se réfère à la forme et la structure, les spermatozoïdes de forme anormale ne peuvent pas féconder l'ovule, environ 60% des spermatozoïdes devraient être normales en taille et en forme pour une fécondation adéquate, la structure de spermatozoïdes parfait est une tête ovale et une longue queue.

L'éjaculation rétrograde


L'éjaculation rétrograde se produit lorsque les muscles de la paroi de la vessie ne fonctionnent pas correctement, c'est une éjaculation qui au lieu d'aller à l'extérieur, elle remonte vers l'arrière dans la vessie, elle est causée par l'échec des nerfs et des muscles dans le col de la vessie à se fermer, les signes de ce trouble peuvent inclure un urine trouble après l'éjaculation.

La cause la plus fréquente de l'éjaculation rétrograde c'est la chirurgie de la partie inférieure de la vessie ou de la prostate, des maladies telles que le diabète et la sclérose en plaques, ou des maladies affectant le système nerveux, les médicaments tels que les alpha-bloquants utilisés pour la prostate, les tranquillisants, certains antipsychotiques, ou médicaments pour la pression artérielle.

L'obstruction des tubes qui transportent les spermatozoïdes


Certains hommes sont nés avec une obstruction ou d'autres problèmes dans l'épididyme ou les canaux éjaculateurs, qui affectent plus tard la fertilité, certains hommes n'ont pas de canaux déférents, le tube qui transporte les spermatozoïdes des testicules à travers le pénis, les faibles niveaux de spermatozoïdes dans l'éjaculat peuvent être associés à des anomalies structurelles dans les tubes qui transportent les spermatozoïdes.

Les carences hormonales


L'hypogonadisme est le nom général pour un déficit sévère en hormone de libération des gonadotrophines (GnRH), la principale hormone qui signale le processus conduisant à la libération de la testostérone et autres hormones de la reproduction, les faibles niveaux de testostérone peut entraîner une production défectueuse de spermatozoïdes.

L'hypogonadisme est rare, il est le plus souvent présent au moment de la naissance, c'est habituellement le résultat de maladies génétiques rares qui affectent la glande pituitaire, ces troubles peuvent inclure des déficiences des hormones FSH et LH, le syndrome de Kallman, ou panhypopituitarisme, dans laquelle la glande pituitaire ne parvient pas à produire la quasi-totalité des hormones, l'hypogonadisme peut aussi se développer plus tard dans la vie à la suite de traitements de radiothérapie.

L'âge


Les modifications des spermatozoïdes liées à l'âge ne sont pas brusque, mais sont un processus graduel, le vieillissement peut affecter la numération et la motilité des spermatozoïdes, la qualité génétique des spermatozoïdes décline aussi.

Les facteurs de mode de vie


Les contraintes physique ou mentale graves peuvent réduire temporairement la quantité et la qualité des spermatozoïdes, le stress peut interférer avec certaines hormones impliquées dans la production de spermatozoïdes, le tabagisme et l'abus d'alcool peuvent également affecter la qualité des spermatozoïdes, l'obésité peut affecter les niveaux hormonaux et nuire à la fertilité, l'utilisation de stéroïdes anabolisants peut réduire la production de spermatozoïdes, l'abus de drogues comme la cocaïne ou la marijuana peuvent réduire temporairement le nombre et la qualité des spermatozoïdes, les composés chimiques de la marijuana peuvent nuire à la qualité des spermatozoïdes et inhiber leur capacité à pénétrer l'ovule, la fièvre, les saunas et les bains à remous peuvent abaisser et altérer temporairement la production et la qualité de spermatozoïdes.

Les infections urinaires


Les infections urinaires qui peuvent affecter la fertilité comprennent la prostatite (inflammation de la prostate), l'orchite (inflammation des testicules) et l'urétrite (inflammation de l'urètre), même après un traitement antibiotique les infections des testicules peuvent laisser du tissu cicatriciel qui bloque l'épididyme.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
mercredi 26 avril 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.