Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
La fente labiale et la fente palatine

La fente labiale et la fente palatine - La grossesse - La vitamine B9


Dossier fente labiale et fente palatine : Ce dossier traite les différents aspects de la fente labiale et la fente palatine

La fente labiale et la fente palatine


La fente labiale et palatine sont des malformations faciales et orales qui se produisent très tôt pendant la grossesse lors du développement du bébé, quand il n'y a pas assez de tissu dans la bouche ou les lèvres et le tissu qui est disponible ne se joignent pas correctement, la fente labiale et palatine peuvent se produire sur un ou deux côtés de la bouche, parce que la lèvre et le palais se développent séparément il est possible d'avoir une fente labiale sans fente palatine, et une fente palatine sans fente labiale, ou les deux ensemble.

La définition


La fente labiale est une scission ou séparation physique des deux côtés de la lèvre supérieure et se présente comme une ouverture étroite ou fente dans la peau de la lèvre supérieure, cette séparation se prolonge souvent au-delà de la base du nez et comprend les os de la mâchoire supérieure et la gencive supérieure, la fente palatine est une scission ou une ouverture dans le palais de la bouche, elle peut impliquer le palais dur (la partie avant du palais osseux de la bouche) et le palais mou (la partie arrière souple du palais de la bouche).

Les bébés à risque


La fente labiale avec ou sans fente palatine touche 1 bébé sur 700, c'est la quatrième anomalie congénitale la plus courante qui se produit le plus souvent chez les enfants d'origine asiatique, latino, ou autochtone, deux fois plus de garçons ont une fente labiale avec ou sans fente palatine par rapport aux filles, cependant, deux fois plus de filles ont une fente palatine sans fente labiale par rapport aux garçons, une étude américano-norvégienne publiée dans la revue British Medical Journal suggère que la supplémentation en acide folique (vitamine B9) pendant la grossesse réduit le risque de fente labiale avec ou sans fente palatine associée.

Les causes


Dans la plupart des cas la cause de la fente labiale et la palatine est inconnue, ces troubles ne peuvent pas être évités, la plupart des scientifiques pensent que des fissures sont dues à une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux, il semble y avoir un plus grand risque de fente chez un nouveau-né si un parent a le problème, la fente labiale et palatine peuvent également survenir à la suite d'une exposition à des virus ou des produits chimiques alors que le foetus se développe dans l'utérus.

Une autre cause potentielle peut être liée à un médicament pris pendant la grossesse, certains médicaments peuvent causer une fente labiale et palatine parmi ceux-ci l'anti-seizure, l'anticonvulsant, des médicaments contre l'acné contenant l'accutane, et le methotrexate couramment utilisé pour traiter le cancer, l'arthrite et le psoriasis, dans d'autres cas la fente labiale et palatine peuvent faire partie d'un autre trouble médical.

Le diagnostic


Parce que la fente provoque des changements physiques évidentes, une fente labiale ou palatine est facile à diagnostiquer, l'échographie prénatale peut parfois déterminer si une fissure existe chez le bébé, si la fente n'a pas été détectée par l'échographie avant la naissance du bébé, un examen physique de la bouche, du nez et du palais confirme la présence d'une fente labiale ou palatine après la naissance de l'enfant, parfois les tests de diagnostic peuvent être effectués afin de déterminer ou d'exclure la présence d'autres anomalies.

Les plantes médicinales


La supplémentation en acide folique (vitamine B9) pendant la grossesse réduit le risque de fente labiale avec ou sans fente palatine associée selon une étude américano-norvégienne publiée dans la revue British Medical Journal, les plantes médicinales sont très efficaces pendant la grossesse, elles peuvent augmenter et renouveller la vitalité du corps, plusieurs plantes médicinales comme le ginseng et la rhodiola sont régulièrement utilisées pour leur propriétés thérapeutiques pour traiter divers maladies et troubles, la racine de gingembre et les feuilles de menthe poivrée aident à lutter contre les nausées matinales, ils peuvent être utilisés comme thé, la griffonia peut soigner des états émotionnels tels que la dépression légère, l'anxiété et l'insomnie.

Les thés à base de feuille de framboise tonifient le tissu de l'utérus et aident pendant la grossesse car ils sont riche en magnésium, fer, zinc, phosphore, potassium, manganèse et calcium, et en vitamines A, B, C et E, ils sont donc considérés comme un tonique nutritif qui renforce l'utérus, ils ont une saveur similaire au thé noir, la maca renforce le système immunitaire, elle est riche en acides aminés essentiels, les remèdes à base d'huiles essentielles de sauge sclarée, muscade et gingembre peuvent soulager la douleur, agir sur la stimulation des muscles utérins, et agir comme analgésique sur la douleur des muscles utérins.

La scutellaire lateriflora a de nombreux usages mais elle est directement applicable sur le système cérébro-spinal pour atténuer la douleur causée par l'engorgement les vaisseaux sanguins en aidant à empêcher l'inflammation des nerfs, le desmodium est un antispasmodique, il améliore aussi la fonction hépatique.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
vendredi 20 octobre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.