Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
La sauge

La sauge - Les avantages de la sauge - Le soja - L'huile d'onagre - Le yam - L'actée à grappes noires - La ménopause


Dossier sauge : Ce dossier traite les différents aspects de la sauge

La sauge


La sauge (salvia officinalis), de la famille des lamiacées (menthe) qui comprend également l'origan, la lavande, le romarin, le thym et le basilic, est une plante originaire d'Europe du Sud et la région méditerranéenne, elle pousse également dans de nombreux endroits à travers le monde, c'est une petite plante vivace à feuillage persistant avec des tiges ligneuses, des feuilles gris et bleu à fleurs violacées, au-delà de son utilisation culinaire, la sauge a une longue histoire d'utilisation médicinale allant de troubles cognitifs à l'inconfort gastro-intestinal, elle a des propriétés antibiotiques, antifongiques, astringentes, antispasmodiques, hypoglycémiques et toniques. aujourd'hui, les études corroborent certaines de ses utilisations historiques.

La sauge a l'une des plus longues histoires d'utilisation de toutes les plantes médicinales, elle a été utilisée pendant des siècles dans la saveur des aliments, son goût poivré et ses feuilles vertes ont une utilisation culinaire populaire, au-delà de son utilisation culinaire, elle a été associée à des pouvoirs de guérison, les feuilles et l'huile de la sauge, extraite par distillation, offrent de nombreux avantages pour la santé, traditionnellement, elle a été utilisée pour traiter la fièvre, le rhume, et améliorer le sommeil.

Les utilisations médicinales


La sauge a été utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles, elle a de nombreuses propriétés médicinales, c'est un stimulant, un diurétique et un expectorant, elle a des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et anti-microbiennes, et sert également comme activateur de l'appétit, en raison de ces caractéristiques la sauge offre de nombreux avantages pour la santé, le médecin grec dioscoride a rapporté que la sauge peut arrêter les saignements et elle a également été recommandée pour l'enrouement et la toux, la sauge a été officiellement répertoriée dans la pharmacopée des États-Unis de 1840-1900.

Les propriétés anti-inflammatoires


La sauge est appliquée par voie topique pour soigner les inflammations, les extraits de la sauge, la teinture, et l'huile essentielle sont tous utilisés comme un remède pour les troubles gastro-intestinaux bénins et la transpiration excessive, ainsi que pour des troubles inflammatoires des muqueuses de la bouche et de la gorge, la Commission E allemande et l'ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) ont approuvé l'utilisation de la sauge pour les inflammations telles que la stomatite, la gingivite, la pharyngite et l'hyperhidrose, l'acide rosmarinique contribue à l'activité anti-inflammatoire de la plante.

Les propriétés antiseptiques et anti-bactériennes


La sauge a été utilisée efficacement pour les infections de la gorge, les abcès dentaires, les infection des gencives et des ulcères buccaux, ses acides phénoliques sont particulièrement efficaces contre le Staphylococcus aureus, in vitro, l'huile de la sauge a été démontrée être efficace contre les deux espèces de bactéries, Escherichia coli et Salmonella, ainsi que contre les champignons filamenteux et des levures telles que le Candida albicans, la sauge a également une action astringente en raison de sa teneur relativement élevée en tanin et peut être utilisé dans le traitement de la diarrhée infantile.

Les symptômes de la ménopause


La sauge a une forte action pour réduire la transpiration, c'est un traitement traditionnel pour aider à réduire les sueurs nocturnes de la ménopause, dans une étude, la transpiration excessive a été induite par la pilocarpine, la transpiration a été réduite lorsque les participants ont reçu un extrait aqueux des feuilles de la sauge, dans une autre étude, 40 patients ont reçu 440mg d'extrait aqueux séché de la sauge par jour, les participants ont connu une diminution de la transpiration.

Suspecté d'avoir un effet oestrogénique, la sauge est traditionnellement prise par les femmes pour tarir leur approvisionnement en lait maternel, et pour soulager les bouffées de chaleur durant la ménopause, il n'a pas encore été cliniquement prouvé, mais le fait que la sauge est riche en tanins astringents soutient cette utilisation, ses effets propriétés peuvent être utilisées dans le traitement de la dysménorrhée et l'irrégularité menstruelle, et peuvent réduire la production de lait maternel.

Les troubles neuro-dégénératives


La sauge a une longue histoire pour traiter les maladies neuro-dégénératives comme la perte de mémoire et la maladie d'Alzheimer, les chercheurs ont montré que des extraits de la sauge ont amélioré la fonction cognitive chez les patients atteints d'intensité légère à modérée de la maladie d'Alzheimer, et peuvent réduire l'agitation, en 2003, les chercheurs de l'université de Northumbria à Newcastle upon Tyne, Angleterre, ont constaté que les adultes en bonne santé qui avaient pris l'huile de la sauge avaient une bonne mémoire que les autres participants.

L'activité de la sauge a été étudiée dans la recherche de nouveaux médicaments pour le traitement de la maladie d'Alzheimer avec des résultats prometteurs, l'acétylcholine, un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans le système nerveux central, la mémoire et l'apprentissage, est présent à des concentrations plus faibles chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, la sauge est censée inhiber la perte de ce neurotransmetteur.

L'abaissement de la glycémie et du cholestérol


Une étude menée sur 40 patients atteints de diabète et d'hyperlipidémie, les participants ont reçu l'extrait des feuilles de la sauge, après un traitement de 3 mois ils ont eu une diminution des taux de la glycémie, du cholestérol total, des triglycérides et du mauvais cholestérol (LDL), et des taux élevés du bon cholestérol (HDL), les résultats d'une autre étude menée par les chercheurs de l'université de Minho à Braga, Portugal, en Août 2006, ont montré des effets des niveaux normaux du glucose à jeun, ces résultats suggèrent que la sauge peut être utile en tant que complément dans la prévention du diabète de type 2 en abaissant le taux de glucose dans le sang des individus à risque.






A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
lundi 21 août 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.