Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
L'ostéoporose

L'ostéoporose - Le traitement de l'ostéoporose - Le bambou - La vitamine D - Le soja - Le yam - Le lithothamne - Le trèfle rouge - La luzerne - L'acupuncture


Dossier ostéoporose : Ce dossier traite les différents aspects de l'ostéoporose

L'ostéoporose


L'ostéoporose, qui signifie littéralement os poreux, est une maladie dans laquelle la perte de la masse osseuse se produit plus rapidement que la formation de l'os, ce qui conduit à une perte de la densité et la qualité de l'os, les os deviennent plus poreux et fragiles, et le risque de fracture augmente fortement, la perte osseuse se produit silencieusement et progressivement et souvent il n'y a aucun symptôme jusqu'à la première fracture.

Les causes de l'ostéoporose


Les os se développent et se renforcent jusqu'à l'âge de 20 ans pour atteindre le pic de masse osseuse, avec l'âge la matrice osseuse commence à se résorber, tandis que de nouvelles cellules osseuses ce forment, ce processus est connu sous le nom de remodelage et dure 100 jours, il est contrôlé par les hormones dont les oestrogènes, mais aussi par la vitamine D et le calcium, pour les personnes atteintes d'ostéoporose, la perte de masse osseuse et de minéraux est plus rapide que la formation d'os nouveau.

Lorsque la résorption osseuse est plus importante que la formation de l'os elle se traduit par une perte de la masse osseuse et une fragilité des os susceptibles aux fractures, tout facteur qui provoque un taux de remodelage osseux élevé conduira à terme à une perte plus rapide de la masse osseuse et les os deviennent poreux et fragiles.

Les risques


Parce que la perte de masse osseuse est progressive et silencieuse, il y a généralement pas de symptômes pour une personne qui développe l'ostéoporose, c'est la raison pour laquelle cette maladie est souvent désignée comme silencieuse, souvent le premier symptôme de l'ostéoporose est une fracture, le plus souvent les fractures ostéoporotiques surviennent à la colonne vertébrale, au poignet ou à la hanche, bien que les fractures ostéoporotiques peuvent aussi se produire dans d'autres parties du corps.

Les facteurs de risques d'ostéoporose


Certains facteurs augmentent le risque du développement de l'ostéoporose, mais ayant un facteur de risque ou même plusieurs ne signifie pas qu'une personne peut être affecté par l'ostéoporose, cependant il existe différents types de facteurs de risques fixes comme l'âge ou le sexe qui ne peuvent pas être modifiés, alors que d'autres facteurs de risques modifiables sont liées à des choix de vie personnels tels que le tabagisme, la consommation d'alcool et l'alimentation.

Les facteurs de risques fixes


Bien que les facteurs de risques fixes ne peuvent être modifiés, les personnes doivent être informés afin qu'elles puissent prendre des mesures pour améliorer la perte minérale osseuse, les facteurs de risques incluent aussi ce qu'on appel les facteurs de risques secondaires comme les médicaments qui affaiblissent les os, affectent l'équilibre osseux et augmentent le risque de fracture en cas de chute, les facteurs de risques fixes inclus l'âge, le sexe, les antécédents familiaux, l'origine ethnique, la ménopause, l'hystérectomie, la corticothérapie à long terme, la polyarthrite rhumatoïde et l'hypogonadisme.

Les facteurs de risques modifiables


La plupart des facteurs de risque modifiables influent directement sur la biologie osseuse et entraînent une diminution de la densité minérale osseuse (DMO), mais certains d'entre eux augmentent également le risque de fracture indépendamment de leur effet sur l'os, les facteurs de risques modifiables inclus l'alcool, le tabagisme, le poids, la mauvaise nutrition, la carence en vitamine D, le manque d'exercice et un faible apport en calcium.

Les fractures ostéoporotiques


Une femme sur trois et un homme sur cinq ont un risque d'une fracture ostéoporotique, en fait, une fracture ostéoporotique est estimée à se produire toutes les 3 secondes, les fractures les plus courantes associées à l'ostéoporose surviennent à la hanche, la colonne vertébrale et le poignet, la probabilité de ces fractures, en particulier de la hanche et la colonne vertébrale, augmentent avec l'âge chez les femmes et les hommes.

Les fractures vertébrales et de la hanche sont particulièrement préoccupantes, les fractures vertébrales peuvent entraîner des conséquences graves comme un mal de dos intense et des déformations appelé bosse de douairière, la fracture de la hanche nécessite souvent une intervention chirurgicale et peut entraîner des handicapes lourds.

Alors que la plupart des fractures ostéoporotiques du poignet ou de la hanche sont visibles, les fractures vertébrales peuvent être plus difficiles à diagnostiquer, c'est parce qu'ils pourraient être indolores, ou s'il y a une douleur dorsale la patiente peut ne pas l'associer à une fracture à cause de la multiplicité des causes de mal de dos, les signes les plus évidents de fractures ostéoporotiques vertébrales dans les cas les plus avancés sont la perte de la hauteur et le développement d'une bosse dans le dos parfois appelé bosse de douairière.

Le diagnostic de l'ostéoporose


Les personnes de plus de 60 ans sont plus à risque d'avoir une ostéoporose que les plus jeunes, cependant, il est possible d'avoir une faible masse osseuse ou une ostéoporose à un âge précoce, comme l'ostéoporose n'a pas de symptômes évidents, il est important de consulter un médecin en cas des premiers signes de facteurs de risque ou de fracture.

Comme il n'y a généralement pas de signes extérieurs du développement de l'ostéoporose, les médecins recommandent souvent des tests de diagnostic en fonction de l'âge et des autres facteurs de risque, il existe un certain nombre de méthodes pour le diagnostic de l'ostéoporose qui ont été largement utilisés dans des essais cliniques et des études épidémiologiques, il s'agit notamment des évaluations radiologiques et des marqueurs du remodelage osseux (BTM), le médecin prendra en compte les antécédents médicales complets qui comprennent les informations sur les fractures récentes et peut déterminer à la prochaine étape un examen de la densité minérale osseuse (DMO).

Le test de densité minérale osseuse (DMO)


Les rayons X traditionnels ne peuvent pas mesurer la densité osseuse, mais ils peuvent identifier les fractures, la densité minérale osseuse (DMO) doit être mesuré par des techniques plus spécialisées, un certain nombre de différents types de tests de densité minérale osseuse (DMO) sont disponibles, mais le plus couramment utilisé est le DXA (absorptiométrie double énergie à rayons X).

Le DXA est la technique la plus courante pour évaluer le risque d'ostéoporose, il est utilisé pour mesurer la densité osseuse de la colonne vertébrale et la hanche, le DXA est un rayonnement de rayons X capable de détecter de très faible pourcentage de la perte osseuse, il peut également mesurer la densité osseuse de l'ensemble du squelette, il existe un certain nombre de différents types d'options d'essai.

Le DXA périphérique mesure de la masse osseuse de l'avant-bras, le doigt et le talon, le SXA mesure la masse osseuse du talon ou du poignet, le DPA (double absorptiométrie) mesure la masse osseuse de la colonne vertébrale, de la hanche ou de l'ensemble du squelette, le SPA (seul absorptiométrie de photons) mesure la masse osseuse du poignet, le QCT (tomodensitométrie quantitative) mesure la masse osseuse de la colonne vertébrale ou de la hanche, le PQCT (QCT périphérique) mesure la masse osseuse de l'avant-bras, et le USQ (échographie quantitative) utilise des ondes sonores pour mesurer la masse osseuse du talon et des doigts.

La mesure de l'ostéoporose et le T-score


L'organisation Mondiale de la Santé a défini un certain nombre de valeurs de seuil pour l'ostéoporose, la mesure de référence est dérivée à partir de mesures de la densité osseuse dans une population de jeunes adultes en bonne santé appelés un T-score, l'ostéoporose est diagnostiquée lorsque la densité minérale osseuse (DMO) d'une personne est égal ou supérieur à 2,5 écarts-types en dessous de cette mesure de référence, l'ostéopénie est diagnostiquée lorsque la mesure est comprise entre 1 et 2,5 en dessous du T-score, l'ostéoporose est considérée comme sévère lorsque le t-score est de -2,5 et plus avec la présence d'au moins une fracture de fragilité, il existe un certain nombre de méthodes pour le traitement de l'ostéoporose.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
dimanche 19 novembre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.