Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Le malaise vagal

Le malaise vagal - Le traitement du malaise vagal - La crise cardiaque - L'insuffisance cardiaque - La bradycardie - La péricardite - L'endocardite - La syncope


Dossier malaise vagal : Ce dossier traite les différents aspects du malaise vagal

Le malaise vagal


Le malaise vagal ou malaise vasovagal est provoqué par une chute rapide de la pression artérielle et du rythme cardiaque dû à un réflexe neuro-cardiovasculaire par la stimulation du nerf vague qui va de l'estomac au cerveau en passant par le coeur, ce qui entraîne une diminution du flux sanguin vers le cerveau et l'évanouissement, le malaise vagal est la cause la plus commune de l'évanouissement, le trouble est également appelé la syncope neurocardiogénique, un malaise vagal peut se produire chez les personnes de tout âge, mais les attaques sont plus fréquentes chez les enfants, les jeunes adultes et les personnes âgées.

Le malaise vagal est souvent récurrent et a tendance à avoir lieu pendant un stress émotionnel, un mauvais état physique, et d'autres facteurs qui augmentent la possibilité du malaise vagal, c'est l'une des causes les plus fréquentes de perte de connaissance, dans cette situation l'équilibre entre l'adrénaline et l'acétylcholine est interrompu, lorsque le nerf vague est stimulé il libère l'excès de l'acétylcholine qui ralentit le rythme cardiaque et diminue la pression artérielle, cela rend plus difficile le transport du sang vers le cerveau qui entraîne l'évanouissement, l'adrénaline fait le contraire, elle stimule l'organisme en augmentant le rythme cardiaque et la pression artérielle.

Les causes


Un malaise vagal en lui-même n'est pas grave, cependant, des blessures sont possibles lors d'un épisode de perte de connaissance, la douleur peut stimuler le nerf vague, c'est une cause fréquente de malaise vagal, d'autres stimuli nocifs peuvent faire la même chose comme les facteurs de stress situationnels, d'autres situations provoquent généralement un léger malaise vagal, la toux peut provoquer une réponse vagale, augmenter les niveaux d'acétylcholine et diminuer le flux sanguin vers le cerveau.

La stimulation du nerf vague peut abaisser la fréquence cardiaque chez certaines personnes, la station debout prolongée est associée à des malaise vagal parce que le sang peut s'accumuler dans les jambes, réduisant ainsi le flux sanguin vers le cerveau, l'exposition à la chaleur peut aussi conduire à un malaise vagal, comme le sang circule à la périphérie du corps afin de refroidir le corps, il peut en résulter une diminution du flux sanguin vers le cerveau, les émotions exacerbées telles que la panique ou la peur peuvent provoquer un malaise vagal, et l'exercice intense peut aussi causer un malaise vagal.

L'hypotension est associée à une augmentation de l'activation du système nerveux et une augmentation du rythme cardiaque, mais l'hypotension hypovolémique survenant après une hémorragie ou avec certains médicaments induit une diminution du rythme cardiaque, les deux pathologies résultent d'une excitation anormale du nerf vague et par conséquent le terme utilisé pour décrire la perte de conscience c'est le malaise vagal.

Les facteurs de risque


Un certain nombre de facteurs augmentent le risque d'un malaise vagal, pas toutes les personnes présentant des facteurs de risque auront un malaise vagal, les facteurs de risque pour comprennent la consommation d'alcool, l'accumulation de sang dans les jambes et loin du cerveau (debout pendant une longue période de temps), l'exposition à des stimuli effrayants (la peur, la panique), la fatigue, l'exposition à la chaleur, la faim (hypoglycémie), la douleur intense et le stress, la thérapie pour traiter et réduire le stress, les sentiments de peur et l'anxiété peuvent aider à éviter le malaise vagal, si les symptômes du malaise vagal commencent la personne doit être allongé et en élevant les pieds.

Le plantes médicinales


Le malaise vagal peut déclencher des symptômes tels que des étourdissements et des évanouissements, les traitements peuvent inclure des médicaments, des changements de mode de vie et des remèdes à base de plantes, la réglisse est une plante médicinale qui a été utilisée pour les problèmes du système digestif tels que les brûlures d'estomac et les coliques, elle peut agir pour améliorer la pression artérielle, la maca renforce le système immunitaire.

L'orange amère est utilisée pour l'indigestion, les nausées et de la constipation, elle est également utilisée pour les brûlures d'estomac, selon le centre national de la médecine complémentaire et alternative elle peut augmenter la tension artérielle et améliorer le rythme cardiaque, le thé noir est utilisé pour traiter les maux de tête, prévenir les maladies cardiaques, et diminuer la pression artérielle, la consommation de thé noir peut aider à réduire le risque d'étourdissements chez les personnes âgées.

Le yohimbe a des propriétés liées à une augmentation du rythme cardiaque et une augmentation de la pression artérielle, il est aussi utilisé pour traiter la dysfonction sexuelle, notamment la dysfonction érectile chez les hommes selon le centre national de la médecine complémentaire et alternative, le desmodium est utilisée dans le traitement de diverses troubles hépatique, la griffonia aide à lutter contre le stress, l'anxiété et les troubles de l'humeur.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
mardi 26 septembre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.