Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
L'histoire de la maca

La maca


La valeur nutritionnelle


La valeur nutritionnelle de la maca est plus élevée que celles des céréales tels que le riz et le blé, la maca contient 60% de glucides, 10% de protéines, 8,5% de fibres alimentaires, et de 2,2% de graisses, cette plante est riche en minéraux essentiels, en particulier le sélénium, le calcium, le magnésium et le fer, mais aussi 19 acides aminés y compris l'acide linolénique, l'acide palmitique et les acides oléiques, ainsi que les polysaccharides, en plus des sucres et des protéines.

La maca contient des molécules qui facilitent les nombreuses activités du système nerveux, elle possède des composants bénéfiques pour la fonction sexuelle tel que le p-méthoxybenzyle isothiocyanate qui a la réputation d'être aphrodisiaques, la maca contient également l'uridine, un acide malique, et des glucosinolates (glucotropaeolin, m-methoxyglucotropaeolin, méthanol).

La culture


La maca est l'une des rares plantes à survivre dans des conjonctures météorologiques drastiques qui existent sur les hautes plateaux Péruviens, des températures élevées le jour, un gel extrême la nuit, des vents violents qui dessèchent la majorité des végétaux et provoquent l'érosion des sols, créant ainsi des situations arides, les tubercules de cette plante sont cultivés en terrasses, les archéologues ont démontré que la maca été cultivée bien avant les Incas.

La maca est cultivée pour sa valeur nutritionnelle, elle est séechée dans le but de l'entreposer, elle est ensuite réduite en poudre qui peut se conserver longtemps, la maca est consommée sous divers formes, encore de nos jours les péruviens consomment de la maca pour devers troubles, les indigènes ont conseillé aux éleveurs espagnols de donner de la maca aux animaux qui avaient du mal à se reproduire, pour ses vertus médicinales qui peuvent être utiles pour traiter les troubles de reproduction, la plantation de la maca a connue alors un extraordinaire développement dans tous les pays hispanophones.

L'histoire


L'industrialisation de l'agriculture pendant les années 1960 et 1970 conduit au délaissement de la culture de la maca, en 1982 l'International Board for the Protection of Genetic ressources énonçait que la plante était en voie de disparition et le gouvernement péruvien entreprend alors des programmes pour la reprise de la culture, la situation est aujourd'hui rétablie, grâce à la demande accrue dans le monde, on compte environ 1200 hectares de maca en comparaison des maigres 50 hectares recensés en 1994, en 2002 une controverse a pris naissance au sujet des brevets d'une compagnie américaine déposés sur un extrait de maca, les producteurs péruviens dénoncent cette menace sur leur droit d'exporter cette plante menacée et cette mainmise sur un produit ancestral.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
mardi 12 décembre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.