Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Les causes de la baisse de la libido

La libido - Les causes de la baisse de la libido


Dossier causes de la baisse de la libido

 : Ce dossier traite les différents aspects des causes de la baisse de la libido

Les facteurs psychologiques de la baisse de la libido


L'exposition prolongée à des niveaux sonores élevés, une forte lumière, les troubles de la ménopause, une fatigue général ou asthénie, tous ces facteurs peuvent générer des troubles psychologiques tels que le stress, l'anxiété ou la dépression qui sont à l'origine de la baisse de la libido.

Les facteurs physiques de la baisse de la libido


Les troubles des niveaux de testostérone, la fatigue, la perte d'enérgie et des maladies comme l'hypothyroïdie sont les causes physiques de la baisse de la libido, le surpoids et la malnutrition peuvent perturber le système hormonal et provoquer une baisse de la libido.

Les facteurs médicamenteux de la baisse de la libido


L'effet de certains médicaments tel que le finastéride ou le minoxidil, les méthodes de contraception comme la pilule, les antidépresseurs et les bêta-bloquants provoquent une baisse de la libido, dans ces cas la baisse de libido peut être résolus, par contre les méthodes de contraception qui s'appuient sur l'oestrogène et la progestérone comme la pilule sont à l'origine de la baisse de la libido chez les femmes et même après l'arrêt de la pilule les niveaux d'hormones demeurent perturbés, l'augmentation de la testostérone a un effet positive sur la libido dans les deux sexes, c'est l'une des hormones qui contrôle la libido, les femmes ayant un faible niveau de testostérone peuvent subir une baisse de libido, une perte de la masse osseuse, une perte de la masse musculaire et une baisse d'énergie tout au long de leur vie

La libido féminine


Le cycle menstruel et la libido féminine


La libido féminine est fonction du plaisir, c'est moins un besoin, moins une tension, tandis que la libido masculine est une pulsion, un besoin, la libido de la femme est liée au cycle menstruel, beaucoup de femmes ont une augmentation de la libido immédiatement avant l'ovulation.

L'influence hormonale sur la libido féminine


Les oestrogènes, hormones produites par les ovaires, jouent un rôle capital dans la libido de la femme, ils agissent sur des neurotransmetteurs dans le cerveau pour stimuler la libido féminine, ils provoquent aussi une bonne lubrification vaginale et un flux sanguin constant permettant l'érection du clitoris, les jours qui précèdent l'ovulation la sécrétion d'oestrogènes atteint un pic, la libido féminine est alors à son apogée, la testostérone, produite par les ovaires en faible quantité, est aussi indispensable à la libido féminine, en plus de la fragilité sexuelle de la maman après l'accouchement, la sécrétion de la prolactine provoque une baisse de la libido féminine, cette situation peut être problématique pour la sexualité du couple.

L'âge et la libido féminine


La phase de maturité sexuelle féminine dure environ 35 ans et la libido féminine s'accroît avec le temps, durant la ménopause, lorsqu'elle est traitée, la libido féminine ne baisse pas forcément.

La frigidité, absence de libido ou dysfonctionnement sexuel


La frigidité se caractérise par un manque de libido ou l'absence de désir d'activité sexuelle, elle peut être un manque de libido ou une absence totale de libido.

En 1970, Masters et Johnson ont décries les dysfonctions sexuelles concernant la fonction des organes génitaux telles que l'éjaculation prématurée et l'impuissance pour les hommes, et le vaginisme pour les femmes, suite à cela des rapports sur des personnes ayant une faible libido sont rédigés à partir de 1972, en 1977 les sexologues Helen Singer Kaplan et Harold Lief, indépendamment les uns des autres ont proposé de créer une catégorie spécifique pour les personnes ayant peu ou pas de libido, la raison principale en est que les modèles précédents sont inefficaces pour les personnes qui souffrent de baisse de libido.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
mardi 23 janvier 2018
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.