Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Les types d'insulines injectables

Le diabète - L'insuline - Les types d'insulines injectables - L'hyperglycémie - L'hypoglycémie


Dossier types d'insulines injectables : Ce dossier traite les différents aspects des types d'insulines injectables

Les types d'insulines injectables


La prescription d'un type d'insuline injectable dépendra de nombreux facteurs, la réponse individualisée d'un organisme à l'insuline varie légèrement d'une personne à une autre, les choix de vie, le regime alimentaire, l'activité physique et l'âge sont tous des facteurs qui influent sur le traitement de l'insuline, les différents types d'insulines injectables dépend de trois facteurs, le temps avant que l'insuline atteint la circulation sanguine et commence à abaisser la glycémie, la période de temps quand l'insuline est le plus efficace pour abaisser la glycémie, et combien de temps l'insuline continue à abaisser la glycémie, ces trois facteurs peuvent varier en fonction de la réponse de chaque corps.

Les insulines analogues rapides comme humalog novorapid ont un délai d'action de quelques minutes et une durée d'action de 2 à 3 heures, les insulines analogues rapides comme actrapid, insuman rapid, umuline rapide ont un délai d'action de 15 à 30 minutes et une durée d'action de 4 à 6 heures, les insulines intermédiaire comme insuman basal, insulatard nph, umuline nph ont un délai d'action de 30 à 45 minutes et une durée d'action de 10 à 16 heures, les insulines analogues lentes comme lantus, levemir ont un délai d'action de 1 à 2 heures et une durée d'action de 20 à 24 heures, les insulines mixtes (rapides + nph) comme humalog mix (25, 50), novo mix 30, insuman comb ont un délai d'action de 15 minutes et une durée d'action de 12 heures.

L'insuline injectable est le médicament de choix pour contrôler le diabète sucré pendant la grossesse, elle est préférable par rapport aux médicaments oraux pour réduire la glycémie, elle est considérée comme sûr pour les mères qui allaitent.

Les effets secondaires


L'hypoglycémie est l'effet secondaire le plus commun qui peut survenir pendant le traitement à l'insuline, les symptômes de l'hypoglycémie incluent la confusion, les nausées, la faim, la fatigue, la transpiration, les maux de tête et la perte de conscience, d'autres effets secondaires possibles comprennent l'aggravation de la rétinopathie diabétique, les changements dans la répartition de la graisse corporelle (lipodystrophie), des réactions allergiques et un gonflement du corps, l'insuline entraîne un gain de poids.

Les plantes à action hypoglycémiante


La recherche a découvert toute une gamme de plantes médicinales à action hypoglycémiante pour abaisser la glycémie anormalement élevée tels que le ginseng, le melon amer, la canneberge et coptis chinensis, ces plantes ont fait l'objet de nombreuses études et un vif intérêt en raison de la flambée du diabète, elles ont montré des résultats prometteurs et elles peuvent être inclus dans le cadre d'un mode de vie sain, les plantes hypoglycémiantes augmentent la sécrétion d'insuline et améliorent l'absorption du glucose.

Le melon amer a une longue histoire en tant que traitement pour le diabète, il améliore la capacité du corps à utiliser le sucre et améliore la tolérance au glucose, c'est une plante grimpante de la famille des cucurbitacées et il est considéré comme le plus amer de tous les fruits et légumes, la maca est utilisée pour renforcer le système immunitaire.

Les praticiens de l'ayurveda en inde utilise le jambul (eugenia jambolana) pour abaisser la glycémie, il est très bénéfique dans le traitement des troubles métaboliques comme le diabète et les problèmes de sucre, il a également une forte propriété astringente et carminative, il est consommé sous la forme de fruit mûr qui ressemble à un abricot, l'activité des feuilles de vigne rouge améliorent la circulation et la maladie veineuse.

De nombreuses études ont montré que le haricot blanc (phaseolus vulgaris) réduit la vitesse à laquelle les féculents comme les pâtes et le pain sont transformés en sucre afin de réduire son absorption, c'est un inhibiteur de l'alpha-amylase, une enzyme qui favorise la décomposition de l'amidon dans le tractus gastro-intestinal, les framboises et les fraises contiennent des anthocyanines qui inhibent aussi l'activité de l'alpha-amylase et ont des effets similaires.

La racine de yacón (smallanthus sonchifolius) est utilisée comme édulcorant pour contrôler le taux de sucre sanguin, le yacon est un prébiotique qui aide la digestion et stimule le système immunitaire, la chondroïtine et la glucosamine ont des proriétés anti-inflammatoires non stéroïdiens, et fournissent une grande partie de la résistance articulaire.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
mardi 26 septembre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.