Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
L'implant cochléaire

L'implant cochléaire - Les étapes d'implantation cochléaire


Dossier implant cochléaire : Ce dossier traite les différents aspects de l'implant cochléaire

L'implant cochléaire


La perte auditive neurosensorielle est provoqué par des dommages des cellules ciliées dans la partie de l'oreille interne appelé la cochlée, en raison de ces dommages le son ne peut pas atteindre le nerf auditif, avec un implant cochléaire les cellules ciliées endommagées sont contournées et le nerf auditif est stimulée directement, un implant cochléaire est un petit appareil électronique qui fournit la stimulation électrique directe du nerf auditif dans l'oreille interne, il peut aider à donner une idée de son à une personne qui est profondément sourde ou gravement malentendante, il ne rétablit pas une audition normale, au lieu de cela il peut donner à une personne sourde une représentation utile des sons dans l'environnement et l'aider à comprendre la parole.

Le fonctionnement d'un implant cochléaire


Un implant cochléaire est très différent d'une prothèse auditive, les aides auditives amplifient les sons de sorte qu'ils soient détectés par les oreilles, les implants cochléaires contournent les parties endommagées de l'oreille et stimulent directement le nerf auditif, les signaux générés par l'implant sont envoyés par l'intermédiaire du nerf auditif au cerveau qui reconnaît les signaux en tant que son, l'audition par un implant cochléaire est différente de l'audition normale et demande plus de temps pour apprendre et comprendre les sons, cependant il permet à de nombreuses personnes de reconnaître les signaux d'alerte, de comprendre d'autres sons dans l'environnement, et de profiter d'une conversation avec une personne ou par téléphone.

Les implants cochléaires ont des parties externes et internes implantés chirurgicalement qui travaillent ensemble pour permettre à l'utilisateur de percevoir les sons, les parties externes comprennent un microphone, un processeur vocal et un émetteur, le microphone ressemble à une aide auditive derrière l'oreille, il capte les sons tout comme un microphone de l'aide auditive et les envoie au processeur vocal, le processeur peut être logé avec le microphone derrière l'oreille, c'est une petite unité semblable à une boîte, un ordinateur qui analyse et numérise les signaux sonores et les envoie à un émetteur porté sur la tête, juste derrière l'oreille, l'émetteur envoie des signaux codés à un récepteur implanté sous la peau, les pièces internes implantées comprennent un récepteur et des électrodes, le récepteur derrière l'oreille prend les signaux électriques codés provenant de l'émetteur et les délivre à l'ensemble des électrodes qui ont été insérées chirurgicalement dans la cochlée, les électrodes stimulent les fibres du nerf auditif et les sensations sonores sont perçus.

Les candidats pour un implant cochléaire


Il est généralement admis que les meilleurs candidats adultes sont ceux qui ont une perte auditive profonde dans les deux oreilles, ont eu un intérêt limité de prothèses auditives, n'ont pas d'antécédents médicaux qui rendraient la chirurgie risquée, ont un fort désir de faire partie du monde des entendants et de communiquer à travers la parole et ceux qui ont perdu l'ouïe après le développement du langage.

Les enfants peuvent être pris en compte pour les implantations cochléaires, il est généralement admis que les meilleurs candidats sont ceux qui ont une perte auditive profonde dans les deux oreilles, ont eu un intérêt limité de prothèses auditives, n'ont pas de problèmes de santé qui rendraient la chirurgie risquée, sont impliqués avec leurs parents dans toutes les étapes du processus, ont compris avec leurs parents leur rôle de l'utilisation réussie des implants cochléaires, ont avec leurs parents des attentes réalistes pour l'utilisation de l'implant cochléaire, sont prêts à participer activement aux thérapies d'adaptation, ont le soutien de leur programme d'éducation sur le développement des capacités auditives.

Il existe des centres d'implant cochléaire à travers les pays avec des équipes de professionnels qui travaillent avec des patients du début à la fin de l'implantation, les membres de l'équipe comprennent généralement un audiologiste otologist, un chirurgien, un psychologue, un conseiller et le pathologiste de langue, les avantages d'un implant cochléaire dépendent de nombreux facteurs, tels que l'âge du patient, si la perte auditive était présente avant ou après que le patient a développé des compétences linguistiques et la motivation du patient et de sa famille.

Les enfants et les adultes sourds profonds qui ne peuvent pas être traité avec les appareils auditifs peuvent être des candidats pour les implants cochléaires, les membres de l'équipe travaillent avec des individus et leurs familles afin de déterminer la candidature pour la chirurgie d'implation et pour les thérapies post-implantation, ces thérapies s'effectuent au centre de l'implantation ainsi que par les agences locales ou les districts à proximité du patient, selon l'administration environ 324 200 personnes dans le monde ont reçu des implants, en europe environ 58 000 adultes et 38 000 enfants.

Les adultes qui ont perdu tout ou la une partie de leur audition plus tard dans la vie peuvent souvent bénéficier des implants cochléaires, ils apprennent à associer le signal fourni par un implant avec les sons, cela donne souvent de bons résultats avec la capacité de comprendre la parole par l'écoute à travers l'implant sans avoir besoin de repères visuels tels que ceux fournis par la lecture labiale ou la langue des signes.

Les implants cochléaires associés à la thérapie post-implantation intensive peuvent aider les jeunes enfants à acquérir la parole, le langage et les habiletés sociales, l'implantation précoce offre une exposition à des sons qui peuvent être utiles au cours de la période critique où les enfants apprennent la parole et les compétences linguistiques, la plupart des enfants qui reçoivent des implants ont entre deux et six ans ont de meilleurs résultats, les bébés aussi jeunes que 14 mois ont reçu des implants cochléaires, et le potentiel existe pour une implantation réussie à des âges plus jeunes, en 2000 le centre nationnal de santé a abaissé l'âge d'admissibilité à 12 mois pour cetains types d'implants cochléaires.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
dimanche 22 octobre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.