Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
L'épilobe

L'épilobe - La description de l'épilobe - La constipation - L'énurésie - L'incontinence urinaire


Dossier épilobe : Ce dossier traite les différents aspects de l'épilobe

L'épilobe


L'épilobe à feuilles étroites (Epilobium angustifolium) est une plante qui pousse généralement jusqu'à une hauteur d'environ 1,5 mètre, l'épilobe à feuilles étroites est indigène en Amérique du Nord et en Europe, il a été utilisé à des fins thérapeutiques comme antispasmodique, les racines ainsi que les feuilles ont été utilisées comme un remède pour les patients souffrant de toux, de coqueluche, d'asthme et même du hoquet, les feuilles desséchées ont également été utilisées comme émollient pour soulager les muqueuses et également comme astringent, grâce à ses proriétés antioxydantes l'épilobe, comme la maca et le ginseng, aide à prévenir le stress et l'anxiété.

Les utilisations médicinales


Alors que l'épilobe est parfois considéré comme une mauvaise herbe, cette plante a été utilisée comme une plante médicinale depuis longtemps, il est connu pour posséder des propriétés antispasmodiques, toniques et laxatives, les membres d'une tribu des Indiens d'Amérique ont également préparé une tisane de la racine et administré le remède à des enfants pour traiter la constipation, l'épilobe possède des propriétés astringentes, ainsi que des propriétés adoucissantes, il est utile pour le traitement de la colite, de mucus et également du syndrome du côlon irritable.

L'épilobe est utilisé pour le traitement d'une variété de problèmes gastro-intestinaux comme la diarrhée et la dysenterie, il a un certain nombre d'applications thérapeutiques, une décoction préparée avec les jeunes pousses de la plante est très efficace pour traiter la diarrhée, la teinture mère préparée à partir de la plante est également efficace pour le traitement de la gastrite et la diarrhée, les herboristes font aussi bouillir les feuilles dans l'eau et le thé est utilisé comme tonique pour traiter les troubles d'estomac, les infusions préparées à partir de feuilles sont connus pour traiter les nausées ou les vomissements, les feuilles matures se révèlent astringentes.

Les toubles cutanés


Traditionnellement, l'épilobe est utilisé en application atopique comme un agent curatif pour le traitement des blessures sans gravité, les brûlures, les ulcères, les éruptions cutanées et plusieurs autres irritations et affections de la peau, l'épilobe a également été utilisé pour préparer une pommade pour soulager et apaiser les troubles de la peau chez les enfants, l'épilobe renferme des agents qui aident à la contraction des tissus et apaisent la peau, en application atopique l'épilobe est utilisé comme adoucissant.

L'épilobe est aussi un remède utilisé par les habitants du Haut-Inlet Denalina pour le traitement des coupures et des furoncles, en appliquant une partie de la tige brut de l'herbe sur la zone affectée, il soigne effectivement l'ulcère et accélère la guérison, cependant, les Indiens appliquent également la racine de la plante sur les mains et le visage pour les protéger du froid pendant les mois d'hiver.

Les troubles de la prostate et la vessie


Les utilisations thérapeutiques de l'épilobe par voie orale, souvent en prenant les extraits sous forme de thé ou d'infusion, pour traiter les problèmes liés à la prostate et la vessie, il a également été pris pour le traitement des problèmes tels que l'hyperplasie bénigne de la prostate, en Allemagne et en Autriche l'épilobe a été utilisé pour soigner les problèmes de la prostate depuis longtemps, l'analyse chimique de l'épilobe a révélé que la plante renferme des tanins, de composés phénoliques, des flavonoïdes, le bêta-sitostérol, des mucilages, et des minéraux comme le potassium, dont plusieurs semblent posséder des actions biologiques.

Les autres utilisations


La tige externe de la plante l'épilobe donne également une fibre qui peut être utilisé pour préparer des cordages, les poils de semences de cette plante sont comme le coton et ont été utilisés comme un matériau de rembourrage ou comme amadou, l'épilobe est aussi utilisé comme aliment, les pousses tendres de cette plante peuvent être consommées cuites à la vapeur ou en soupe.

L'Alaska est pionnier dans l'utilisation de l'épilobe pour fabriquer des vinaigres et des liqueurs, le sirop a une valeur pour les tribus indigènes pour la préparation de fruits et gâteaux secs, les Esquimaux de Yupik conservent la récolte des tiges dans de l'huile de phoque en vue de les consommer tout au long de l'année, dans ce contexte, il convient de mentionner que les Esquimaux appellent l'épilobe Pahmeyuktuk, qui indiquait la comestibilité de la plante, les feuilles ainsi que les pousses de la plante sont comestibles et peuvent être consommés crus ou cuits.

La description


L'épilobe est originaire d'Amérique du Nord et de l'Europe où l'herbe se retrouve de plus en plus naturellement dans les fossés et les sites nouvellement creusés, le nom commun de la plante a été tiré du fait qu'elle prospère sur des terres soit perturbées ou brûlées, elle peut également poussée de plus en plus dans les sols humides et fertiles, dans le centre ville, les forêts humides ainsi que près des berges, et elle a une préférence pour les montagnes rocheuses, l'épilobe produit de grandes fleurs de couleur pourpre, tandis que le fruit est une capsule brune ouverte aux deux extrémités avec des graines de forme ovale, les fleurs brillantes produisent des teintes magenta.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
samedi 21 octobre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.