Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
La douleur

La douleur - La fibromyalgie - La marjolaine - Le curcuma - La camomille - L'echinacea - L'immortelle - L'écorce de saule - Le millepertuis


Dossier douleur : Ce dossier traite les différents aspects de la douleur

La douleur


La douleur est une perception qui signale à l'organisme les lésions tissulaires qui on eu lieu ou peuvent se produire, la douleur est subjective et très complexe, les processus sont impliqués dans la perception de la douleur, ils sont appelés nociception, la recherche fondamentale et clinique au cours des 50 dernières années a confirmé qu'il y a beaucoup de mécanismes impliqués dans la nociception, la gestion de la douleur est importante, surtout pour la douleur chronique, le médecin peut prescrire des médicaments et d 'autres traitements pour la douleur, ou la psychothérapie pour aider à soulager la douleur.

La classification de la douleur


Pour élaborer les meilleures stratégies de traitement les professionnels de la santé classent la douleur en fonction de ses caractéristiques, sa cause ou les mécanismes qui sont impliqués, une classification commune fondée sur les mécanismes distingue la douleur dans les catégories appelées nociceptives, neuropathiques et psychogènes, la douleur peut être aiguë ou chronique, la douleur aiguë dure peu de temps et le délai peut être de quelques secondes, la douleur chronique peut être définie comme une douleur qui dure au-delà de la guérison d'une blessure, elle se poursuit pendant une période de plusieurs mois ou plus et se produit fréquemment.

Les types de douleurs


La douleur nociceptive est censée être causée par l'activation continue des récepteurs de la douleur dans l'un des tissus profonds du corps, il existe devers types, la douleur viscéral, la douleur somatique, la douleur neuropathique, et la douleur psychogène, bien que l'inflammation est une réponse normale du corps à une blessure et essentielle pour la cicatrisation, si elle ne disparaît pas elle peut se traduire par une maladie chronique douloureuse.

La douleur somatique


La douleur somatique est causée par une blessure des muscles, des os, des articulations ou des tissus conjonctifs, la douleur somatique profonde est généralement décrite comme terne et localisée dans une région, la douleur somatique des blessures des tissus est souvent plus forte et peut avoir une sensation de brûlure ou de picotement, elle implique souvent une inflammation des tissus lésés, la douleur articulaire provoquée par l'arthrite rhumatoïde peut être considérée comme un exemple de ce type de douleur nociceptive somatique.

La douleur viscéral


La douleur viscérale représente un problème clinique majeur, mais on en sait beaucoup moins sur ses mécanismes par rapport aux douleurs somatiques, par exemple des structures cutanées et musculaires, elle se réfère à une douleur qui provient d'un dommage permanent aux organes internes ou les tissus qui les soutiennent, lorsque le tissu lésé est une structure creuse comme l'intestin ou de la vésicule biliaire la douleur est souvent mal localisée, lorsque la structure blessée n'est pas un organe creux la douleur peut être profonde et lancinante.

La douleur neuropathique


La douleur neuropathique est censée être causée par des changements dans le système nerveux qui soutient la douleur même après une blessure guérit, dans la plupart des cas la douleur implique les nerfs périphériques ou le système nerveux central lui-même, elle peut être associée à un traumatisme ou à de nombreux types de maladies telles que la douleur, certains patients qui souffrent de douleur neuropathique la décrivent comme bizarre, inconnue, qui peut être brûlante ou comme l'électricité, la douleur peut être associée à la sensibilité de la peau.

Il y a beaucoup de syndromes de douleur neuropathique comme la neuropathie diabétique, la névralgie du trijumeau, la névralgie post-herpétique, la douleur post-avc et les syndromes douloureux régionaux complexes appelés aussi dystrophie sympathique réflexe ou RSD et causalgies.

La douleur psychogène


La douleur psychogène est un trouble de la douleur associé à des facteurs psychologiques, certains types de problèmes psychologiques ou émotionnels peuvent provoquer la douleur, le patient ayant un trouble de la douleur psychogène peut se plaindre de douleurs qui ne correspondent pas à ses symptômes, c'est une étiquette pour toutes sortes de douleur qui peut être mieux expliqué par des problèmes psychologiques, la plupart des patients souffrant de douleur chronique ont un certain degré de perturbation psychologique, les patients peuvent être anxieux ou déprimés, ou ont du mal à faire face, la détresse psychologique peut non seulement être une conséquence de la douleur mais également contribuer à la douleur elle-même.

Les plantes médicinales


Toutes les cultures ont utilisé les plantes médicinales pour soigner divers troubles, elles sont le plus souvent fondées sur des approches de la médecine occidentale, la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise, un certain nombre de plantes ont des effets analgésiques et anti-inflammatoires et certains sont déjà intégrées dans les programmes classiques de gestion de la douleur, l'harpagophytum est efficace dans la douleur de l'arthrose et la lombalgie chronique, lorsqu'il est pris en conjonction avec d'autres plantes anti-inflammatoires, il est généralement bien toléré.

La capsaïcine est l'ingrédient actif dans les piments, elle a des effets importants sur les nerfs sensibles à la douleur et elle est largement utilisée par les scientifiques qui étudient les voies de la douleur, il y a eu de nombreuses études de la capsaïcine, certaines suggèrent que cela peut être un agent utile pour des patients présentant divers syndromes de douleur neuropathique telles que les douleurs post-mastectomie et la neuropathie diabétique, d'autres études constatent qu'elle peut être utile dans le traitement de la douleur articulaire, il existe également des preuves qu'elle est efficace lorsqu'elle est utilisée par voie topique pour la fibromyalgie.

L'écorce de saule contient des flavonoïdes, des tanins et des salicylates, il existe certaines preuves que l'extrait de l'écorce de saule peut réduire les maux de dos chez certains patients, il a également un effet de soulagement de la douleur modérée dans l'arthrose et il est bien toléré, la griffonia aide à lutter contre la migraine, les céphalées, les troubles du sommeil et l'anxiété, la maca renforce le système immunitaire, l'extrait de gingembre peut avoir un effet positif sur l'arthrose modérée, avec un bon profil de sécurité, les résultats d'études indiquent que cette plante améliore la douleur et la raideur articulaire chez certains patients, le desmodium est efficace dans la protection du foie.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
dimanche 19 novembre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.