Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
La déshydratation

La déshydratation - L'achillée - La camomille


Dossier déshydratation : Ce dossier traite les différents aspects de la déshydratation

La déshydratation et ses risques


La déshydratation de la peau et des muqueuses peut être appelée la sécheresse médicale, mais dans les termes physiologiques elle entraîne une déficience du fluide dans un organisme, littéralement c'est le retrait de l'eau d'un objet, la déshydratation est désignée telle que la perte démesurée de l'eau physiologique, physiologiquement la déshydratation ne désigne pas uniquement la perte d'eau car l'eau et le sodium sont généralement perdues en quantités approximativement égale de la même façon dont ils existent dans le plasma sanguin, mais la différenciation entre la déshydratation isotonique et la déshydratation hypotonique ou hypertonique est essentielle lors du traitement des patients qui se déshydratent.

Les types


Il existe trois types de déshydratation, la déshydratation hypertonique ou hypernatrémique qui est essentiellement une perte d'eau, la déshydratation hyponatrémie hypotonique qui se résume surtout en une perte d'électrolytes et principalement de sodium et la déshydratation isotonique ou isonatremic dont la perte d'eau est égale à la perte d'électrolytes, le type de déshydratation le plus couramment vu chez l'homme et de loin c'est la déshydratation isotonique (isonatraemic).

Les complications


Les complications neurologiques peuvent survenir dans des états de déshydratation hypotonique et hypertonique, le premier peut conduire à des convulsions tandis que le second peut conduire à un oedème cérébral osmotique lors de la réhydratation rapide, la déshydratation qui concorde avantageusement avec la déshydratation hypovolémie, en cas de déshydratation hypotonique l'eau intravasculaire se déplace vers l'espace extravasculaire, exagérant la déshydratation hypovolémie pour une quantité donnée de la perte de masse d'eau totale.

Les remèdes naturels


Il y a des remèdes naturels pour combattre la déshydratation, diminuer l'inflammation et aider à lutter contre la fatigue liée à la déshydratation, les sulfates dans les sels augmentent également l'absorption des nutriments qui aident le corps à revenir à l'équilibre nutritif approprié, l'achillée est en fait un traitement utile dans la réduction de la température du corps associée à la déshydratation, le skullcap est une plante médicinale traditionnelle chinoise qui aide les vaisseaux sanguins périfériques à se dilater.

La camomille est un vieux remède, une excellente option en ce qui concerne le remplacement des liquides, elle aide à soulager les crampes d'estomac qui accompagnent souvent la déshydratation et elle a l'avantage supplémentaire d'être un analgésique, l'écorce de saule est utilisée dans de nombreux remèdes datant de plusieurs siècles, elle est généralement utilisée pour réduire l'inflammation et la douleur, mais elle peut également être utilisée pour réduire la température et la céphalée associée à la déshydratation.

Le sureau est en fait une fleur qui permet de réduire la température réduisant ainsi les symptômes de la déshydratation, l'eau de fleur de sureau a été utilisée pour la compensation des taches de rousseur, pour réduire les coups de soleil, aider dans les affections et favoriser la transpiration ce qui refroidit le corps,l'harpagophytum est une plante du désert du kalahari, il aide à la digestion et réduit l'inflammation, la maca est une plante péruvienne elle augmente l'énergie du corps et diminue le stress, le ginseng est un remède roi en chine, il renforce le systéme immunitaire et réduit la fatigue.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
mardi 12 décembre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.