Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Le coma

Le coma - Les différents types de coma


Dossier coma : Ce dossier traite les différents aspects du coma

Le coma


Le coma est un état profond d'inconscience d'une durée de plus de 6 heures où un individu est vivant mais incapable de bouger ou de réagir à son environnement, c'est une rupture totale des fonctions de la vie, aucune conscience, aucune motilité, aucune sensibilité, dans l'évaluation initiale du coma il est courant de mesurer l'état de conscience par les actions exposées spontanément comme des réponses à des stimuli vocaux comme le fameux "m'entendez-vous?" et des stimuli douloureux.

Contrairement à un profond sommeil, le patient ne peut pas être réveillé par des stimulations même avec la douleur, le diagnostic du coma est simple, mais le diagnostic de la cause de la maladie sous-jacente se révèle souvent difficile, il est donc nécessaire d'élaborer des échelles de plus comme l'échelle de coma de glasgow pour quantifier les réactions d'un individu tels que l'ouverture des yeux, le mouvement et la réponse verbale, lorsque les stimuli vocaux et douloureux ne répondent pas cela est connu sous le nom d'échelle d'alerte.

Les causes


Les comas sont causées par une lésion du cerveau, un traumatisme crânien peut être due à une pression accrue, des saignements, un manque d'oxygène, ou une accumulation de toxines, le coma peut être temporaire et réversible, mais il peut également être permanent, chez les personnes atteintes de diabète, le coma peut se produire lorsque les niveaux de sucre dans le sang restent très élevés, c'est un trouble connue comme l'hyperglycémie, l'hypoglycémie, ou le taux de sucre dans le sang est trop bas, peut également conduire à un coma, ce type de coma est généralement réversible une fois que le taux de sucre sanguin est corrigé.

Plus de 50% des comas sont liés à un traumatisme crânien ou des perturbations dans le système circulatoire du cerveau, les problèmes qui peuvent conduire au coma comprennent les traumatismes crâniens, le gonflement des tissus du cerveau, des saignements dans les couches du cerveau, l'hyperglycémie, l'hypoglycémie, la privation d'oxygène, les infections telles que la méningite et des toxines telles que les drogues et l'alcool.

Les traumatismes crâniens


Les traumatismes crâniens peuvent provoquer un gonflement et des saignements cérébraux, quand le cerveau gonfle à la suite d'un traumatisme, le fluide pousse contre le crâne, le gonflement peut éventuellement pousser le cerveau vers le bas sur le tronc cérébral, qui peut endommager le système d'activation réticulaire, une partie du cerveau qui est responsable de l'éveil et de sensibilisation, le gonflement des tissus du cerveau peut se produire même sans traumatisme, parfois, un manque d'oxygène, un déséquilibre électrolytique, ou des hormones peuvent provoquer un gonflement.

Les saignements


Les saignements dans les couches du cerveau peuvent causer le coma en raison de l'enflure et de la compression sur le côté blessé du cerveau, cette compression permet au cerveau de se déplacer, causant des dommages au tronc cérébral et au système d'activation réticulaire, l'hypertension artérielle, les anévrismes cérébraux et les tumeurs sont des causes non traumatiques de saignement dans le cerveau, le coma peut se produire en l'absence de flux sanguin pour une majeure partie du cerveau ou de la perte de sang accompagné d'enflure.

La privation d'oxygène et les infections


La privation d'oxygène est une cause du coma, l'oxygène est essentiel pour le fonctionnement du cerveau, l'arrêt cardiaque provoque une coupure soudaine de l'écoulement de sang et d'oxygène vers cerveau, appelé hypoxie ou d'anoxie, après la réanimation cardiorespiratoire, les patients sont souvent dans le coma, la privation d'oxygène peut également se produire avec la noyade ou l'étouffement, les infections du système nerveux central telles que la méningite ou une encéphalite peuvent également causer le coma.

Les toxines


Les toxines, des substances qui se trouvent normalement dans le corps, peuvent s'accumuler à des niveaux toxiques si le corps ne parvient pas à en disposer correctement, à titre d'exemple, l'ammoniaque due à une maladie du foie, le dioxyde de carbone à partir d'une crise d'asthme sévère, l'urée ou de l'insuffisance rénale peuvent s'accumuler à des niveaux toxiques dans le corps, les drogues et les alcools en grandes quantités peuvent également perturber le fonctionnement des neurones dans le cerveau.

Les plantes médicinales


Le coma ne peut pas être traité par les plantes médicinales, il n'existe aucune plante médicinale connue pour aider le patient à sortir de cet état comateux, même dans la médecine chinoise on est dans l'impossiblité de répondre favorablement, en revanche les plantes médicinales comme la maca et la rhodiola peuvent aider l'organisme à retouver sa vigueur et son énergie durant la période de convalescence.

Le ginseng qui a longtemps été utilisé par les peuples autochtones, peut offrir un réel avantages contre la fatigue et renforcer le système immunitaire, la griffonia est reconnue pour sa polyvalence, elle il traite l'anxiété, la dépression, l'insomnie et les troubles d'hyperactivité, il a été démontré que le guarana peut améliorer la mémoire et la vigilance, il peut également améliorer l'humeur et aide à perdre du poids, le desmodium est utilisé pour traiter les troubles hépatiques, les études ont établie son importance thérapeutique comme remède anti-inflammatoire et hépato-protecteur, il aide dans la digestion.




A lire :

La fertilité - L'infertilité masculine - Dossier ovulation - Dossier grossesse - La ménopause - La libido - Le rhumatisme - L'acné - Les acouphènes - L'allergie - L'amnésie - L'anévrisme - L'angine de poitrine - L'angine - L'anorexie - L'aphte - L'asthme - L'athérosclérose - L'autisme - L'avortement - Le bonheur - La boulimie - La bronchite - Les brûlures d'estomac - Le cancer - La carie dentaire - La cellulite inflammatoire - La cellulite peau d'orange - Le cerveau - La chimiothérapie - Le choléra - La circulation sanguine - Le clonage - La colique - Le collagène - Le coma - La contraception - La coqueluche - La crise cardiaque - La cystite - La dépression - La déshydratation - Le diabète - La distraction osseuse - La douleur - La dyslexie - La dyspnée - L'eczéma - L'élastine - L'embolie pulmonaire - Les émotions - L'endométriose - L'énurésie - L'épiderme - La fente labiale et la fente palatine - La fibromyalgie - La gingivite - Les globules blancs - Les globules rouges - La grippe - L'hernie discale - L'herpès - L'homéopathie - L'hypertension artérielle pulmonaire - L'hypertension artérielle - L'hyperthyroïdie - L'hypocondrie - L'implant cochléaire - L'implant dentaire - L'incontinence urinaire - Les infections nosocomiales - L'insomnie - Les types d'insulines injectables - Les jambes lourdes - Les jumeaux - La kinésithérapie - La leucémie - La liposuccion - Le mal de dos - La maladie coronarienne - Les maladies auto-immunes - Les maladies infectieuses - Le malaise vagal - La méningite - La migraine - Les muscles - L'obésité - L'oedème cérébral - L'oesophagite - L'ostéopathie - L'ostéoporose - L'otite - La pandémie - Perdre du poids - La périostite - La peste - La pharyngite - La plaque dentaire - La pneumonie - La prostate - La rhinite allergique - Le ronflement - La rougeole - La sarcoïdose - La sciatique - La sclérose en plaques - La sinusite - Le stress oxydatif - La syncope - La tendinite - La tension artérielle - Le tetanos - La thrombose - La tuberculose - La varicelle - Le vertige - Le vieillissement - Les calculs rénaux -




Continuer
mercredi 18 octobre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.