Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
La busserole

La busserole - La cystite - L'incontinence urinaire - La prostate


Dossier busserole : Ce dossier traite les différents aspects de la busserole

La busserole


La busserole (Arctostaphylos uva-ursi) est un petit arbuste très ramifié, elle pousse sur les hautes montagnes de l'Europe nord, de l'Asie et de l'Amérique, les racines de la busserole sont utilisées pour traiter la toux constante et ralentir le saignement menstruel, la tige est utilisée pour prévenir les fausses couches et accélérer le rétablissement après l'accouchement, les feuilles sont utilisées pour traiter les problèmes rénaux et les problèmes des voies urinaires, à la suite de l'astringence puissante des feuilles, la busserole a une place non seulement parmi toutes les plantes médicinales, mais aussi dans les pharmacopées modernes.

Les utilisations médicinales


La forme habituelle de l'administration de la busserole est une infusion de thé, elle a un effet apaisant ainsi qu'un effet astringent et une action diurétique marquée, la busserole a une grande valeur dans le traitement des maladies urinaires et rénaux, le renforcement des voies urinaires, les feuilles sont utilisés dans les maladies inflammatoires des voies urinaires (cystite, inflammation des reins, urétrite, hypertrophie de la prostate, colibacillose), son action diurétique est dû à l'arbutine glucoside, son principe actif, qui est absorbé en grande partie inchangée et excrétée par les reins, au cours de son excrétion l'arbutin exerce un effet antiseptique sur la muqueuse urinaire, la busserole soulagent également l'incontinence et la rétention urinaire, les calculs urinaires, la diarrhée, la dysenterie et les pertes blanches, la plante est riche en tanin et peut donc provoquer une irritation gastrique.

Le principal constituant de la busserole est l'arbutine, un glucoside cristallisable, les autres constituants sont le méthyl-arbutine, l'ericolin, l'ursone, l'acide gallique, l'acide ellagique, la myricétine, le tanin est présent à raison de 6 à 7%, sur l'incinération, les feuilles produisent environ 3% de cendre, dans les archives utilisés au XIIIe siècle par les Gallois médecins de Myddfai, la busserole a été décrite par Clusius en 1601, et recommandée à des fins médicinales en 1763 par Gerhard de Berlin et d'autres, elle avait une place dans la pharmacopée de Londres pour la première fois en 1788, mais était probablement en usage depuis longtemps, c'est officiel dans presque tous les pharmacopceias, dont certains utilisent le nom d'arbutus.

La description


La busserole (Arctostaphylos uva-ursi) est un petit arbuste très ramifié, les tiges irrégulières, très ramifiées en arrière sont courtes et boisées, recouvertes d'une écorce épaisse brune pâle et de poils fins et soyeux qui sont nombreux sur la tige, mise à l'échelle par des plaques, et forment des masses épaisses, les longues pousses montent obliquement vers le haut à partir des tiges de quelques centimètres et sont couvertes de poils doux.

Les feuilles persistantes, coriaces ovales ont une texture de cuir, en forme de spatule, arrondies à l'apex et s'amincissent progressivement vers la base à une très courte tige ou un pétiole, la marge est entière et légèrement annulée et les jeunes feuilles sont bordées de poils courts, la surface supérieure de la feuille est sombre, verte brillante, les veines très impressionné, la partie inférieure est d'un vert plus pâle, avec les veines saillantes formant un réseau grossier, les feuilles n'ont pas d'odeur particulière, mais elles ont un goût très astringent et un peu amer.

Les fleurs cireuses prospectives sont petites, étroitement bondées, elles ont cinq pétales et sont de couleur rose pâle ou blanche, les pétales sont seulement de long et sont enroulées autour du centre étroit, de trois à quinze fleurs ensemble en grappes tombantes aux extrémités des branches apparaissant au début de l'été, en Mai et Juin, avant les jeunes feuilles, le fruit est une baie rouge.

La corolle, d'environ les deux tiers de pouce de diamètre, est en forme d'urne rouge blanche ou blanche avec une lèvre rouge, transparente à la base, contractée à la bouche qui est divisée en quatre à cinq dents émoussées courts qui sont velues à l'intérieur, il y a dix étamines, avec anthères à barbe brun chocolat, la baie, qui mûrit à l'automne, est de la taille d'une petite groseille, rouge très vif, lisse et brillante, avec une peau dure renfermant une pulpe farineuse insipide, la busserole obtient son nom de raisin d'ours parce que les ours aiment se régaler de ces baies.

L'habitat


La busserole est abondante dans la nature, elle pousse communément dans les sols secs tels que le sable, les sols sur les affleurements rocheux et les sols peu profonds, elle est répartie sur la plus grande partie de l'hémisphère Nord, se trouvant dans les latitudes et les hautes montagnes de l'Europe nord, l'Asie et l'Amérique, dans les îles britanniques, elle est fréquente en Ecosse, sur les landes et les lieux arides dans les districts de collines, en particulier dans les Highlands, et s'étend vers le sud jusqu'au Yorkshire.

La busserole pousse aussi sur les collines du nord-ouest de l'Irlande, elle est distribuée à travers le Canada et les États-Unis aussi loin au sud que le New Jersey et le Wisconsin, elle varie de nord de la Californie à l'Alaska, à l'est de l'Oregon et de Washington dans les montagnes de l'ouest du Montana, et de là au sud du Nouveau-Mexique, les autres régions du monde sont le Groenland, l'Islande et le nord de l'Eurasie, la busserole est une plante à croissance faible, les poils fins et soyeux aident également à préserver la chaleur, les feuilles coriaces sont également une adaptation au froid de la toundra.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
lundi 20 novembre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.