Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Le bleuet

Le bleuet - La culture du bleuet - La gingivite - L'aphte


Dossier bleuet : Ce dossier traite les différents aspects du bleuet

Le bleuet


Le bleuet (Centaurea cyanus) est une plante annuelle ou biennale qui pousse dans toutes les régions tempérées, le nom latin représente un centaure mythique que les anciens Grecs considéraient comme le père de la médecine traditionnelle, les pétales du bleuet sont les principales parties de la plante qui ont été utilisées dans la médecine traditionnelle à base de plantes, selon le célèbre herboriste M Grieve (1858-1941), il est estimé que le bleuet possède une action énergisante, stimulante ainsi que emménagogue qui stimulent le flux sanguin dans la région pelvienne et l'utérus, et favorise les cycles menstruels, des qualités ayant une action similaire à celle du chardon, il est également utilisé sous la forme d'un rince-bouche pour traiter les ulcères et le saignement des gencives.

Les utilisations médecinales


Les fleurs du bleuet déshydratés possèdent une action antiprurigineuse qui empêche et diminue les démangeaisons, antitussive, et légèrement diurétique, ophtalmique et astringente, une décoction du bleuet peut être utilisée pour traiter l'hydropisie (une concentration anormale d'un liquide dans un tissu ou une cavité de l'organisme), les pétales sont utilisées sous la forme d'un stimulant pour améliorer la digestion et soutenir le foie, en plus d'augmenter la résistance aux infections, d'autre part, les graines sont utilisées comme un laxatif doux, le bleuet, comme la maca et le ginseng, serait particulièrement efficace pour stimuler le système immunitaire.

Les problèmes oculaires


Les propriétés antiseptiques et astringentes douces du bleuet sont particulièrement efficaces contre les inflammations dans la région des yeux et la conjonctivite, selon la tradition, le bleuet fonctionne mieux pour les personnes aux yeux bleus, tandis que le grand plantain a été traditionnellement utilisé pour les personnes aux yeux bruns, en phytothérapie le bleuet est encore utilisé comme un remède pour les yeux, la décoction est utilisée comme collyre pour traiter les problèmes oculaires, et les pétales sont appliquées comme un cataplasme.

En médecine populaire, une décoction préparée avec les pétales du bleuet est utilisée pour traiter les cernes sous les yeux, les substances actives délimitées par le bleuet empêchent en fait la formation des cernes sous les yeux et en même temps adouci la peau dans la région des yeux, lorsqu'il est appliqué localement le bleuet contribue également à détoxifier le corps, le bleuet est également appliqué par voie topique pour traiter divers problèmes de santé, en particulier, il a des effets antiseptiques et réconfortantes, il est utilisé sous forme de cataplasmes pour traiter la conjonctivite, les inflammations et les irritations des paupières, en raison de l'effet apaisant du bleuet.

Les problèmes de la peau


En dehors de cela, le bleuet est souvent ajouté à des shampooings et utilisé sous la forme d'un lavage des cheveux pour faciliter le traitement de l'eczéma du cuir chevelu, une douche avec une décoction du bleuet peut également être utilisée pour traiter du Candida ou des infections à levures, le bleuet est aussi appliqué pour les traitement des ulcérations, il est également utilisé comme anti-âge pour réduire les rides, en médecine traditionnelle le jus extrait des feuilles a été appliquée par voie topique sur les plaies.

Les effets astringents


Les études menées pour déterminer la valeur thérapeutique du bleuet confirment que la plante peut avoir un certain impact comme astringent qui résulte de la contraction des tissus et aide à arrêter le saignement, cette action est dû à la présence de tanins, cependant, les chercheurs ont trouvé certaines preuves pour valider l'efficacité du bleuet dans le traitement de la fièvre, en médecine traditionnelle les feuilles et les graines ont été prises pour traiter les fièvres pestilentielles.

Le bleuet est également pris pour le traitement d'un certain nombre de troubles de santé, en particulier les troubles rénaux, urinaires et la diarrhée, pour traiter ces troubles le bleuet est pris sous forme de décoction, l'anorexie peut également trouver une utilisation du bleuet bénéfique, une décoction préparée avec des feuilles est utilisée pour soigner les affections rhumatismales.

La description


Le bleuet est une plante herbacée annuelle ayant une tige nerveuse et duveteuse droite qui pousse généralement jusqu'à une hauteur de 60 centimètres et est des ramifications, solitaires, et de vives têtes semblables à celles du chardon des champs, des fleurs bleues poussent aux extrémités des branches, la plante produit de longues feuilles qui ont une teinte grise-verte et émergent en alternance sur la tige, elles sont en forme de lances et sont également duveteuses comme la tige.

Le bleuet est une fleur de jardin préférée et peut être cultivée facilement, c'est une plante qui pousse chaque année en plusieurs variétés et ses fleurs ont une large gamme de couleurs, le bleuet, aussi souvent désigné comme le bouton baccalauréat est bleu vif, il est connu comme centaurea cyanus en termes de remèdes à base de plantes, le bleuet est originaire de la région méditerranéenne et, par conséquent, il a été naturalisé dans toute la Grande-Bretagne, où il était très répandue dans les champs de céréales, et les agriculteurs le considèrent comme une mauvaise plante en raison de sa tige robuste.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
mardi 12 décembre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.