Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
Le baobab

Le baobab - L'allergie


Dossier baobab : Ce dossier traite les différents aspects du baobab

Le baobab


Le baobab (Adansonia digitata) est un arbre originaire de certaines régions tropicales d'Afrique, dont L'Afrique du Sud, le Botswana et le Mozambique, il produit des fruits contenant des quantités élevées d'antioxydants et de vitamine C, la majorité de ses parties est utilisée à des fins culinaires et médicinales, les feuilles du baobab ont de nombreux usages, soit en tant que source de nourriture ou remède à base de plantes pour soigner différentes formes de troubles de la santé, les jeunes feuilles sont cueillies et consommées crues comme les épinards.

Les utilisations médicinales


En médecine traditionnelle africaine, le fruit du baobab est utilisé pour traiter un certain nombre de troublres de la santé telles que l'asthme, la fièvre, la diarrhée, le paludisme, le diabète et la variole, les praticiens de la médecine traditionnelle africaine utilisent souvent le fruit du baobab pour lutter contre l'inflammation, un étude publiée en 1994 par Fitoterapia a constaté que des extraits du baobab présentaient des qualités anti-inflammatoires et analgésiques, le fruit contient une abondance d'antioxydants et surpasse plusieurs autres aliments sur l'échelle ORAC.

En regardant les données sur les propriétés nutritionnelles du baobab, les auteurs du rapport ont constaté que le fruit est riche en antioxydants, dont la vitamine C, en raison de sa teneur en antioxydants, le baobab peut aider à ralentir le processus de vieillissement et protéger contre les maladies graves comme les maladies cardiaques et le cancer, il est également indiqué pour protéger contre les troubles inflammatoires telle que l'arthrite et les allergies.

Les feuilles du baobab ont plusieurs avantages et sont utilisées pour leurs propriétés médicinales pour traiter plusieurs troubles de santé, le baobab agit comme un expectorant pour la toux, sudorifique et antipyrétique, il a également des propriétés astringentes et soulage la transpiration excessive, les feuilles peuvent traiter certaines formes d'allergie avec leur propriétés anti-histaminique et hyposensibles, comme la maca et le ginseng elles peuvent traiter la fatigue, mais aussi l'asthme, les inflammations et les piqûres d'insectes, les feuilles antiseptiques sont également utilisés en cataplasme pour le traitement des plaies.

Le baobab a des propriétés anti-dysentériques, antihistaminiques, prophylactiques et antiseptiques, les herboristes utilisent les feuilles contre la fièvre, et une infusion de fleurs soulage les troubles respiratoires, des études scientifiques révèlent des avantages supplémentaires pour la santé, les extraits du baobab ont montré des effets hépato-protecteurs importantes dans une étude de 2003 publiée dans le journal des épices et plantes médicinales.

Les soins de la peau


Le fruit du baobab est aussi utilisé comme ingrédient dans les soins de la peau, les soins capillaires et les produits de soins du corps, certains produits de beauté contiennent de l'huile du baobab, extraite des graines, la recherche montre que les graines sont riches en acides gras essentiels, en particulier l'acide linoléique, qui peuvent aider à améliorer l'aspect de la peau, les herboristes utilisent le baobab séché pour traiter l'asthme bronchique et la dermatite allergique.

Les avantages antivirales


Des études scientifiques ont testé les avantages potentiels du baobab pour la santé, la recherche disponible comprend un rapport de 2009 publié dans la revue des critiques dans la science alimentaire et la nutrition, et une étude de 2000 publiée dans le journal de biologie pharmaceutique ont constaté que les extraits du baobab affichent des activités antivirales puissantes contre l'herpès simplex et le poliovirus, en fait les extraits du baobab ont été plus puissants que les autres plantes médicinales.

Les constituants


Le baobab est exceptionnellement riche en antioxydants, dont la vitamine C, et en fibres, dans une étude publiée en 2004 dans la revue les végétaux pour l'alimentation humaine, les scientifiques ont déterminé que le fruit contient des quantités significatives de minéraux essentiels y compris le calcium, le potassium, le magnésium, le phosphore et le fer, les feuilles fraîches contiennent des quantités élevées de vitamine C, la thiamine, des glucides, des fibres, des protéines, et d'autres éléments nutritifs comme les alpha et bêta carotène, du rhamnose, des acides uroniques, les tanins, des catéchines, l'acide glutamique et le mucilage.

La description


Le baobab est peut-être l'arbre le plus connu en Afrique et pousse en abondance dans les zones chaudes et sèches de la plaine, comme la vallée du Rift, il appartient à sa propre famille botanique, le Bombacaceae, et il a une vie extrêmement longue, pour certaines espèces il est commun de vivre plus de 1000 ans et certains spécimens sont soupçonnés d'être aussi vieux que 3000 ans, ces très vieux arbres sont originaires d'Afrique et disposent d'un troncs épais et minces.

Les branches grêles ressemblent à des racines, sa couronne étalée de branches est nue de feuilles pour une grande partie de l'année qui rappellent un système de racines, d'où le nom commun de baobab qui signifie l'arbre à l'envers, son tronc gris solide peut atteindre des tailles énormes, dans certains cas plus de 25 mètres de circonférence, les fruits du baobab sont forme ovoïde et sont formés à partir de fleurs blanches élaborées qui sont pollinisées par les chauves-souris, le fruit a une dure coquille ligneuse avec un revêtement de velours jaune-vert, à l'intérieur de la coque se trouve de grosses graines riches en huile et de fibres, le fruit du baobab est récolté entre Février et Mai.

Les origines du baobab


Le baobab est l'un des arbres les plus anciens sur terre, existant avant même la séparation des continents, aujourd'hui 33 pays d'Afrique ont quelques-unes des souches les plus anciennes de l'arbre, mais les botanistes ne peuvent pas dire avec certitude quel pays abrite l'original, en effet, le sujet de l'origine du baobab est controversé, la récente technologie a depuis donné aux scientifiques un aperçu sur la question, une étude de 2009 publiée dans le journal de l'écologie moléculaire révèle que l'origine la plus probable est quelque part en Afrique de l'Ouest, aujourd'hui, le baobab pousse la plupart du temps dans toute l'Afrique tropicale, l'Arabie méridionale, le Madagascar, l'Inde, le Sri Lanka, l'Australie, la Barbade et à Hawaii.

Les autres caractéristiques


Le baobab est un arbre tolérant à la sécheresse de la savane de l'Afrique, il peut se développer dans des conditions les plus difficiles du désert, il est très connu pour sa capacité à stocker d'énormes volumes d'eau à l'intérieur de son tronc creux, les capacités de stockage de l'eau du baobab ont été exploités par plusieurs civilisations en période de sécheresse, les nomades s'appuyant sur le baobab comme une source d'eau précieuse, en particulier au desserts du sahara, de la namib et du kalahari en Afrique, cet arbre est très polyvalent et il est très apprécié par les populations locales.

L'industrie


Au cours des dernières années, les fabricants ont commencé à ajouter des fruits du baobab au jus de fruits, des boissons énergétiques, des barres énergétiques et des compléments alimentaires, souvent commercialisé comme un superfruit le baobab est généralement présenté comme une riche source d'antioxydants, il contient de plus grandes quantités de vitamine C que les oranges et autres agrumes.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
mercredi 26 avril 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.