Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
L'acanthus mollis

L'acanthus mollis - L'entorse - Le cancer


Dossier acanthus mollis : Ce dossier traite les différents aspects de l'acanthus mollis

L'acanthus mollis


L'acanthus mollis est une plante vivace de 1,2 mètre, elle pousse généralement dans les mangroves de la péninsule indienne et fleurie de Juin à Août, les fleurs sont hermaphrodites et sont pollinisées par les abeilles, la plante contient l'acanthicifoline, l'acide oléanolique, le bêta-sitostérol, la quercétine, et la trigonelline, les racines sont riches en saponine et glucoside.

Les avantages de l'acanthus mollis


Les feuilles et les racines de l'acanthus mollis sont astringentes, détergent, émollient et vulnéraire, la plante contient des quantités appréciables de mucilage et de tanins, traditionnellement, elle est utilisée comme un traitement pour les luxations et les brûlures, lorsque la pâte à base d'acanthe est appliquée sur une luxation, elle tend à normaliser les muscles et les ligaments touchés pour les détendre et les serrer en même temps et encourager l'articulation à revenir à sa place, les feuilles écrasées sont utilisées en cataplasme pour soulager les brûlures. Pour un usage interne, les propriétés émollientes de la plante sont utiles dans le traitement des muqueuses irritées dans les voies digestives et urinaires.

L'équipe de recherche dirigée par le professeur Malay Chatterjee de l'Université Jadavpur étudié les mécanismes primaires de chimio-prévention de l'acanthe, les résultats ont montré que la plante peut être utilisée comme un chimioprotecteur potentiel contre la néoplasie hépatique, les résultats ont aussi montré que la plante était substantiellement efficace dans la prévention des altérations hépatiques, elle est capable de limiter l'expression de la métallothionéine du foie, un marqueur potentiel de la prolifération cellulaire.

Le cancer du foie est le cinquième cancer le plus fréquent dans le monde, environ les trois quarts des cas de cancer du foie se trouvent en Asie du Sud-Est, en Chine, Hong Kong, Taiwan, la Corée, l'Inde et le Japon, la fréquence du cancer du foie en Asie du Sud et l'Afrique subsaharienne est supérieure à 20 cas pour 100000 habitants. les données récentes montrent que la fréquence du cancer du foie en Europe est à la hausse.

L'objectif de la prévention du cancer est de contourner le développement et la progression des cellules malignes par l'utilisation d'éléments nutritifs non-cytotoxiques, des préparations à base de plantes comme la maca, le ginseng et les produits végétaux naturels, et des agents pharmacologiques peuvent donc être une stratégie efficace pour limiter les lésions aboutissant aux cancers et autres maladies dégénératives chroniques.

La description


L'acanthus mollis est une plante de la mangrove, elle a des feuilles qui ressemblent aux feuilles de houx, les feuilles croissent à l'ombre et elles peuvent être totalement moules, contrairement à certaines plantes de mangroves, leur sève est salée et l'excès de sel est sécrétée par les feuilles, parfois, le sel peut être considéré comme une couche cristalline blanche sur la surface supérieure.

L'acanthus mollis est une plante dressée dont les tiges de prés de 1,5 mètre poussent en touffes, elles sont peu divisés et sont glabrous, les feuilles sont peu pétiolées et sont de forme oblongue ou elliptique dont la base est généralement épineuse, elles sont rigides, dentées ou pennatifides, les pointes sont glabrous et généralement solitaire, les fleurs de la plante sont pour la plupart opposées, bractées et bractéoles disposées en 4 sépales, en extérieur elles sont elliptiques arrondie, en intérieur elles sont largement lancéolé, subacute, les pétaéles sont au nombre de 5, de couleur bleue, le tube de la corolle court et pubescent de l'intérieur contient 4 étamines plus courtes, avec un filament gros, les ovaires ayant deux ovules dans la chambre, de style court, les capsules brillantes marron, ellipsoïde, comprimée.

La culture


L'acanthus mollis se développe sauvagement dans la nature, communément cultivé sur les rives du fleuve ou sur les côtés de marée sur le canal ou les zones marécageuses dans les forêts de la mangrove et ses environs, l'acanthus mollis pousse généralement dans les mangroves de la péninsule indienne, le Sri Lanka, le Bangladesh, le Pakistan et les zones adjacentes, l'acanthus mollis convient pour des sols sabloneux, elle peut pousser dans un sol argileux lourd, un PH des sols acide est approprié, elle préfère un sol humide mis elle peut tolérer la sécheresse, elle a une floraison et une fructification ocurrs presque toute l'année.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
mercredi 13 décembre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.