Biomaca version mobile
Votre panier est vide
Livraison gratuite dès 45 €
Service clients
04 91 58 31 90
Paiement sécurisé 24h/24 Satisfait ou remboursé Livraison sous 48h
  Accueil  |  CGV  |  Pages Conseils  |  Mon panier  |  Contactez-nous
Commander
L'acalypha indica

L'acalypha indica - L'otite


Dossier acalypha indica : Ce dossier traite les différents aspects de l'acalypha indica

L'acalypha indica


L'acalypha indica est un membre de la famille des euphorbiaceae, les praticiens utilisent le jus des feuilles pour traiter l'infection, en association avec d'autres plantes comme la maca pour renforcer et stimuler le système immunitaire, en Inde, une décoction de feuilles est instillée dans les oreilles pour traiter l'otalgie et l'otite, et le jus mélangé avec de l'huile est utilisée comme cataplasme pour les maux de tête, aux Comores, la décoction de feuilles est utilisée sous forme de crème pour traiter les douleurs articulaires et les rhumatismes.

L'utilisation traditionnelle


L'acalypha indica a un goût âcre, amer, elle est considérée par les praticiens traditionnels expectorant, purgatif, émétique, irritant gastro-intestinal et diurétique, les feuilles sont connus pour avoir des propriétés laxatives, elle est consommée sous forme de poudre ou de décoction pour traiter la constipation, l'acalypha indica est considérée comme un expectorant et le jus exprimé des feuilles est administré pour traiter le croup, l'infusion de racine ou la décoction est donnée pour l'asthme, il contribue à une toux productive en aidant son expectoration.

La décoction de racine est utilisée comme laxatif, l'acalypha indica est également considérée comme un vermifuge, l'infusion de racine est utilisée par les seychellois et les réunionnais, d'autre part, les Indiens font usage des feuilles avec de l'ail pour chasser les vermines, les feuilles sont considérées comme un émétique et la plupart des praticiens utilisent de la sève des feuilles dans le cadre d'une concoction de troubles gastrique, il est considéré comme sûr.

L'activité de la cicatrisation des plaies


Les feuilles de de l'acalypha indica sont préconisées pour une utilisation dans le traitement de divers troubles parasitaire de la peau, une des applications les plus courantes est le traitement de la gale,  les parties aériennes écrasées sont appliquées aux parasites de la peau, le jus des feuilles écrasées sont mélangées avec du sel et appliqué sur les lésions de la gale, les Indiens mélangent la sève avec du sel pour traiter la gale, il est également utilisé pour traiter divers problèmes inflammatoires de la peau comme les plaies, les ulcères syphilitiques et d'autres infections de la peau.

L'activité antibactérienne


Des études ont confirmé que l'acalypha indica a la capacité de traiter les plaies, elle présente une meilleure activité et résistance aux bactéries, une étude sur de l'activité antibactérienne de quatre extraits différents (l'hexane, le chloroforme, l'acétate d'éthyle et de méthanol) à partir des feuilles de l'acalypha indica a été réalisée contre les bactéries à gram positif (Staphylococcus aureus, Staphylococcus epidermidis, Bacillus cereus, Streptococcus faecalis) et à gram négatif (Klebsiella pneumoniae, Escherichia coli, Proteus vulgaris, Pseudomonas aeruginosa), tous les extraits ont présenté une activité antibactérienne contre les organismes à gram positifs, alors que seul pseudomonas aeruginosa était sensible parmi les bactéries à gram négatives.

La description


L'acalypha indica est essentiellement d'une plante herbacée annuelle avec de nombreuses branches ascendantes, elle peut atteindre jusqu'à 1,5 mètre de hauteur, les tiges sont poilus, les feuilles ont de longs pétioles disposées en spirale, simples, avec des lames ovales ou en losange-ovales, aigus, cunéiforme à la base, les marges sont crénelées-dentelées, glabres et mince, les fleurs sont unisexuées, les deux fleurs mâles et femelles apparaissent en épis axillaires, suivie d'une touffe de fleurs stériles, tandis que les femelles sont dispersés, entouré par une bractée, les capsules de fruits sont petits, cachés par les bractées, les graines sont ovoïdes, lisses, brun pâle.

Les constituants


L'acalypha indica renferme des glycosides de kaempférol, epiacalyphin, les tannins, le bêta-sitostérol, acalyphamide, aurantiamide, triacétonamine, quebrachitol et l'acide cyanhydrique.




A lire :

Les plantes médicinales - L'absinthe - L'acacia - L'acajou - L'acalypha - L'acanthus - L'achillée - L'acide ascorbique - L'aconit - L'acore - L'actée à grappes noires - L'adonis vernalis - L'agaricus - L'agastache - L'agave - L'agripaume - L'ail des ours - L'ailante - L'ajowan - L'alchémille - L'aletris - L'alkékenge - L'alliaire - L'aloé vera - L'amarante - L'aneth - L'angélique - L'arbousier - L'arnica - L'artichaut - L'aubepine - L'aunée - L'avoine - Le bacopa - La badiane - Le bambou - Le baobab - La bardane - La berce - La betel - Le bleuet - Le boldo - Le boswellia - Le bouleau - La bourdaine - La bourrache - La bourse à pasteur - La bruyère - La bryone - Le buchu - La bugrane - La busserole - Le café vert - Le calament - Le calendula - La camomille - La cannelle - La capucine - La cardamome - Le cascara - La cataire - Le céleri - La centaurée - Le cerfeuil - Le charbon végétal - Le chardon-marie - La chélidoine - Le chiendent - La citronnelle - La clématite - La consoude - Le curcuma - Le cyprès - Le droséra - L'echinacea - L'éleuthérocoque - L'épilobe - La culture de l'estragon - L'estragon - Le fenugrec - La fleur de bach - La culture du fragon - Le fragon - Le frêne - Le fucus - La fumeterre - Le galanga - La garcinia - Le gattilier - La gelée royale - Le genevrier - La gentiane - Le gingembre - Le ginkgo - Le goji - La griffonia - Le guarana - La hoodia gordonii - L'huile d'argan - L'huile de bourrache - L'huile d'onagre - Les huiles essentielles - La khella - Le konjac - Le kudzu - La livèche - La luzerne - La maca - Le magnésium - Le marrube - Le millepertuis - La noix de cajou - Le nopal - Les oméga-3 - Le pavot de Californie - Le pollen - La propolis - Le radis noir - La rhodiola - La sauge - Le soja - La spiruline - La stévia - Le thé pu erh - Le thé vert - La valériane - Les vitamines du complexe B - Le yam - La ficoïde glaciale - La grindélia - L'hamamélis - L'hibiscus - Le houblon - Le schisandra - La centella asiatica - Les propriétés anti-âge de la centella asiatica - Les avantages de la centella asiatica - L'hysope - Les avantages de l'hysope - Le lierre - Les avantages du lierre - La marjolaine - Les avantages de la marjolaine - Le yerba maté - Le mélaleuca - Les avantages du mélaleuca - La mélisse - Les avantages de la mélisse - Le ményanthe - La bergamote - Les avantages de la bergamote - La nutrition - La nanomédecine - La médecine anti-âge - La médecine orthomoléculaire - La médecine alternative - L'acupuncture - Les antioxydants - La dhea - La glucosamine - La chondroïtine - La coenzyme Q10 - Les stéroïdes anabolisants - Les protéines - L'acérola - L'arthrite - La maca - La canneberge - Le chitosan - La cystite - La gelée royale - Le ginseng - L'harpagophytum - La prèle - La reine des prés - Le rhumatisme -




Continuer
dimanche 22 octobre 2017
Copyright © 2009 Pur Bio. Tous droits réservés. Biomaca est une marque déposée.